•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le variant Delta maintenant dominant au Canada

Une série de tours s'élèvent dans le ciel.

À l'heure actuelle, 66 % des Canadiens sont complètement vaccinés.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le variant Delta, d’abord détecté en Inde en octobre 2020, avant de se propager à travers le monde, représente la majorité des cas de COVID-19 au Canada et dans de nombreux pays. La progression de ce variant, plus contagieux, fait craindre aux autorités de santé publique que le Canada se trouve au début d'une quatrième vague.

Les projections à long terme des autorités canadiennes publiées vendredi prévoient d'ailleurs une très forte augmentation du nombre de cas en raison du variant si les restrictions sanitaires continuent d'être allégées sans que le taux de vaccination ne progresse.

Ce variant serait aussi contagieux que la varicelle, plus résistant aux vaccins et plus dangereux que les anciennes souches, selon des documents officiels américains.

En raison de sa progression, le nombre de cas quotidiens de COVID-19 à l'échelle du pays pourrait dépasser les 10 000 en septembre.

Tout dépend de la manière dont on va se comporter d'ici l'automne, a expliqué la Dre Cécile Tremblay, microbiologiste et infectiologue, en entrevue à l'émission de radio L'heure du monde vendredi.

Elle invite à surveiller la progression du virus ailleurs dans le monde, au moment où plusieurs pays fracassent des records de contaminations.

Depuis un an et demi, quand on observe quelque chose qui se passe en Europe, aux États-Unis, tôt ou tard, cela nous arrive […] Si on veut apprendre des leçons de l'histoire, il faut tenir compte de ce que l'on voit dans tous les pays industrialisés.

Aux États-Unis, un nouveau record a été fracassé en Floride, où 21 683 nouveaux cas ont été signalés en 24 heures.

La progression de la pandémie suscite également son lot d'inquiétudes en France, où le variant Delta se propage sur les lieux de vacances, mais aussi et surtout outre-mer.

En Australie, où la pandémie a été relativement maîtrisée jusqu'ici, Sydney a signalé un nombre record de contaminations samedi. Plus de 300 soldats seront déployés dimanche pour faire respecter le confinement, qui a été prolongé d'un mois face à l'augmentation des infections.

Recrudescence des cas au pays

La transmission progresse aussi dans la plupart des provinces au Canada. Les cas sont repartis à la hausse en Ontario et au Québec après des semaines de ralentissement. En Colombie-Britannique, le nombre de nouveaux cas signalés quotidiennement a triplé au cours des trois dernières semaines.

En Alberta, le virus se propage également plus rapidement qu'au plus fort de la troisième vague, au moment où la province s'apprête à assouplir ses restrictions les plus strictes.

Pour minimiser les répercussions d'une nouvelle vague au pays, les responsables fédéraux estiment qu'il faut atteindre un taux de vaccination complète au-dessus de 80 %.

Pour l'instant, plus de 66 % des Canadiens sont pleinement vaccinés. Cela signifie que plus de 6 millions de Canadiens admissibles n'ont pas encore reçu leur première dose.

Si le Canada réussit à atteindre un taux de vaccination adéquat, la Dre Tremblay considère que l'on pourra éviter une grosse quatrième vague cet automne.

Mais je ne pense pas qu'on va pouvoir éviter des éclosions cet automne, d'autant plus que l'on va reprendre les cours et les activités économiques, a-t-elle ajouté.

Avec les informations de CBC, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !