•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un début de travaux redouté dans le secteur Rock Forest

Un terrain de soccer synthétique

Depuis l'annonce de son installation, ce terrain synthétique inquiète les Sherbrookois.

Photo : Radio-Canada / Yannick Cournoyer

Radio-Canada

Les travaux du nouveau terrain de soccer synthétique vont s’amorcer le lundi 2 août au parc central du secteur Rock Forest.

Les travaux devraient durer jusqu’au mois de décembre. Évidemment, c’est conditionnel à une bonne météo cet automne, précise le directeur du service d’entretien et de voirie de la Ville de Sherbrooke, Roger-Pierre Mercier. S’il reste quelques travaux à faire, on aura le printemps pour les réaliser et être en mesure de mettre en route ce terrain-là dès la prochaine saison.

Le projet, d’un coût totalisant 2,8 millions $, fait peur à certains citoyens, qui craignent un bruit trop important, mais aussi une dénaturation du parc central.

Couper les arbres, c'est une chose mais il y a d'autres impacts à un terrain synthétique. Il y a les milieux humides environnants. Donc, le drainage va aller dans les milieux humides. On avait de grosses questions là dessus et on a toujours pas de réponses.

Une citation de :Denis Rancourt, porte-parole des citoyens pour la protection du parc Central.

Selon Denis Rancourt, la mobilisation citoyenne n'était pas assez présente dans les dernières années.

Roger-Pierre Mercier soutient que des mesures seront mises en place par l’entrepreneur, afin d’assurer la sécurité des usagers du parc lors des travaux, mais aussi pour atténuer le bruit.

Les travaux seront toujours en cours à la rentrée. La Ville de Sherbrooke a donc garanti la mise en place de mesures de sécurité importantes pour les élèves de l’École du Boisjoli.

On va favoriser le transport par camion en dehors des heures d’entrée et de sortie des élèves.

Une citation de :Roger-Pierre Mercier, directeur du Service d’entretien et de voirie de la Ville de Sherbrooke

Roger-Pierre Mercier ne nie toutefois pas qu’il y aura un certain dérangement, notamment en raison des camions de transport et des excavatrices. Il précise par ailleurs que les travaux s’effectueront seulement les jours de semaine, entre 7 h et 18 h.

Il s'agirait du deuxième terrain de soccer synthétique appartenant à la Ville de Sherbrooke, avec celui du parc Sylvie-Daigle.

Même si ce projet fait peur à des citoyens, Roger-Pierre Mercier assure qu’il rendra service une fois achevé.

On parle de cinq clubs sportifs qui pourront en bénéficier; les organismes, les camps de jour, l’École Boisjoli, les écoles secondaires pourront en profiter; il y aura aussi toute la pratique libre qui pourra se faire sur ce terrain-là.

Une citation de :Roger-Pierre Mercier, directeur du Service d’entretien et de voirie de la Ville de Sherbrooke

Le club de soccer Mistral en premier lieu, avec ses 3000 jeunes inscrits, qui pourront profiter trois mois de plus de leur saison de soccer.Les jeunes sont capables de s'habiller plus chaudement au mois de mars et avril dès qu'il n'y a plus de neige et ensuite, on peut continuer en septembre, octobre, novembre dans certains cas, soutient le vice-président du club de soccer Mistral, Pierre-Luc Boudreault. Ça prolonge de beaucoup la saison.

Avec les informations de Jean Arel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !