•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le candidat à la mairie de Calgary, Kevin J. Johnston, risque la prison en Ontario

Kevin J. Johnston pose devant la ville de Calgary avec une pancarte électorale à la main.

Le candidat à la mairie de Calgary, Kevin J. Johnston, est connu pour avoir organisé et donné des discours lors de rassemblements de personnes qui s’opposent aux restrictions sanitaires du gouvernement.

Photo : Derek Storie/Facebook

Radio-Canada

Le candidat controversé à la mairie de Calgary, Kevin J. Johnston, pourrait être en prison le jour des élections après avoir été déclaré coupable d’outrage au tribunal par la Cour supérieure de justice de l'Ontario.

Selon le juge Fred Myers, M. Johnston a continué de faire des commentaires racistes et diffamatoires sur les réseaux sociaux à propos du propriétaire d’un restaurant de Toronto alors qu’un autre juge lui avait ordonné d'arrêter.

En 2019, le propriétaire du restaurant Mohamad Fakih a remporté une bataille devant les tribunaux lorsqu'un juge lui a accordé 2,5 millions de dollars en dénonçant le comportement et le discours haineux de M. Johnston.

Une audience pour détermination de la peine est prévue le 10 août.

L’avocat Niklas Holmberg qui représente M. Fakih dit qu'il demandera à la justice de condamner Kevin J. Johnston à la prison.

Les élections municipales de Calgary sont prévues le 18 octobre.

M. Johnston doit aussi retourner devant un tribunal le 25 août en Alberta. Il s’agit d’une audience de détermination de peine après avoir été déclaré coupable d’outrage civil pour n’avoir pas respecté les ordres de la justice visant à empêcher ceux qui encouragent la population à ne pas respecter les règles sanitaires du gouvernement.

Il est également accusé d'agression en Colombie-Britannique.

À Calgary, une condamnation criminelle n’interdit pas un candidat de se présenter aux élections à moins qu’il ait enfreint aux lois électorales ou qu'il doive de l’argent à la Ville.

D'après les informations de Meghan Grant

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !