•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un transport collectif durable et gratuit à Bromont

Le maire de Bromont est devant un autobus mobi.

Le maire de Bromont, Louis Villeneuve, est extrêmement fier que ce projet ait abouti.

Photo : Radio-Canada / Jean Arel

Radio-Canada

La Ville de Bromont a mis en branle le 31 juillet un projet pilote visant à favoriser la mobilité durable. Surnommé MOBi, ce projet pilote sera offert jusqu’au 11 octobre.

Il n’y a pas beaucoup de collectivités de 10 000 âmes qui peuvent se targuer d’avoir un service de transport.

Une citation de :Marie Allaire, directrice du développement touristique Bromont

Selon Marie Allaire, cela fait plus de deux ans que le projet est dans les bacs de la municipalité. Les objectifs sont multiples, comme de limiter l’émission de gaz à effet de serre, de réduire le nombre de voitures en circulation, et d'offrir aux citoyens et aux touristes une solution verte pour se déplacer.

Bromont est une destination qui est populaire, et on n'a pas de service de transport, pas de taxis, donc on a voulu mettre en avant un service qui était tourné vers l’avenir, détaille Marie Allaire.

Le maire de Bromont, Louis Villeneuve, soutient aussi qu’un tel service peut permettre à de nombreuses personnes de se déplacer facilement.

Je pense aux parents qui ont des adolescents et qui doivent tout le temps voyager leurs jeunes, là on a le MOBi. Les personnes à mobilité réduite, les personnes âgées, les gens qui veulent se promener dans Bromont [...], on n'a plus besoin de prendre notre véhicule.

Une citation de :Louis Villeneuve, maire de Bromont

Au total, on a 42 arrêts, répartis sur 2 parcours : le parcours urbain, qui est disponible 7 jours sur 7, et le parcours nature, qui est en place les week-ends, explique la directrice du développement touristique de Bromont, Marie Allaire.

Le parcours de fin de semaine dessert plusieurs points d’intérêts, comme la montagne, le Parc des Sommets, le lac Bromont, BALNEA spa et réserve thermale ou le parc équestre.

Un projet apprécié

Plusieurs citoyens du secteur se disent bien heureux de pouvoir profiter de ce service.

Je trouve l’idée super intéressante du point de vue de l’environnement et du point de vue communautaire, mentionne la citoyenne de Shefford, Roxana Clédon.

Un des bénéfices, c’est de permettre la mobilité sans la voiture y compris à la campagne ou dans les milieux semi-ruraux, affirme ce citoyen de Bromont, membre du comité de transport durable, Pierre Vinet. Dire qu’on n’est pas obligé d’avoir une voiture, c’est extraordinaire pour certains.

L’autobus utilisé a une capacité de 25 occupants, et permet d’emporter vélos, poussettes et autres.

Même si ce projet pilote est temporaire, l’objectif de la Ville est de continuer d’avoir un service de transport durable à long terme. Ça, c’est une première étape, rappelle Marie Allaire. Ce qu’on souhaite à terme, c’est un projet à long terme, avec du transport collectif, de l’autopartage, du covoiturage, du vélopartage.

Le maire de Bromont Louis Villeneuve espère que ce projet sera repris par d’autres petites municipalités.

Avec les informations de Jean Arel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !