•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ours affamé rafle tout, même le vin

Un ours noir assis dans les herbes hautes.

Un ours noir semblable à celui-ci est entré dans la cabane.

Photo : CBC / Tyson Koschik

Radio-Canada

Un ours noir est entré dans un bâtiment secondaire du chalet de Pippi Johnson, dans le Nord-Ouest de l’Ontario, dévorant des collations et vidant même un vinier.

Pippi Johnson était à son chalet de l’île Treaty, au sud de Kenora, quand elle est allée à un bâtiment secondaire, où ses petits-enfants restent, quand ils lui rendent visite.

La porte-moustiquaire était fermée, mais la porte principale, elle était ouverte. Mme Johnson sut immédiatement que quelque chose n’allait pas.

Une fois à l’intérieur, j’ai vu qu’un ours était entré et qu’il avait ouvert avec ses griffes le petit réfrigérateur, a-t-elle raconté.

Il y avait des jus de fruits, des barres de granola, des tablettes de chocolat et des chips.

Sa belle-fille avait aussi acheté un vinier… que l’ours a vidé.

Mme Johnson pense que l’intrus a passé une bonne journée. Elle se serait cependant passée de l’énorme crotte qu’il a laissée sur le tapis.

Pippi Johnson s’étonne qu’un ours fasse irruption à sa propriété aussi tôt dans la saison. On voit habituellement des ours sur l’île à l’automne, avant l’hibernation.

Un été chaud et sec a cependant réduit la quantité de bleuets. Il y a moins de nourriture en forêt, ce qui pousse les ours à s’aventurer en zone habitée.

Nous avons déjà eu un ours qui a ravagé ma cuisine, mais c’était en novembre, raconte-t-elle. D’habitude, ils s’aventurent dans les chalets au printemps et à l’automne, quand il n’y a personne.

D'après les informations de Jeff Walters de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !