•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les vélos électriques au sommet de leur popularité

Un préposé aux ventes place des vélos.

Les ventes de vélos électriques ont explosé cette année au Vélo Bike Shop, à Moncton.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Bergeron

Radio-Canada

Il n'y a jamais eu autant de vélos électriques sur les pistes cyclables du pays. Leur popularité est telle qu'il est très difficile de s'en procurer.

Selon Vélo Québec, le quart des vélos d'adultes achetés en 2020 étaient électriques, ce qui représente environ 120 000 bicyclettes. L'engouement s'est particulièrement fait sentir cet été.

J'avais un vélo ordinaire, si on peut dire, et je faisais en moyenne 500 kilomètres par année. Là, j'en fais 1500 à 2000, explique un nouvel adepte, Normand Bibeau.

Sa conjointe, Sylvie Robillard, a elle aussi eu la piqûre. On peut parcourir de grandes distances et surtout, pour ma part, sans forcer! C'est surtout ça qui est intéressant, dit-elle en riant.

Un magasin de vélos.

Les vélos électriques se sont vendus rapidement cette année.

Photo : Radio-Canada

Stock épuisé

Les nouveaux adeptes devront cependant attendre au printemps prochain pour s'en procurer un, le stock étant épuisé dans de nombreuses boutiques.

C'est parti comme des petits pains chauds, effectivement, commente un employé de Vélo électrique Brossard.

La popularité de ces vélos à moteur se fait sentir aux quatre coins du pays. D'est en ouest, la plupart des boutiques sont en rupture de stock.

Un préposé aux ventes présente un vélo électrique à la caméra.

Le préposé aux ventes chez Vélo Bike shop Jasmin Tardif a constaté que la popularité des vélos électriques a bondi ces dernières années.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Bergeron

Au Nouveau-Brunswick, notamment, les ventes ont explosé cette année, comme l'explique Jasmin Tardif, préposé aux ventes chez Vélo Bike Shop à Moncton. C'est à peu près 50 % des ventes, on en vend beaucoup!

La Nouvelle-Écosse, quant à elle, a même lancé un programme de subvention pour les vélos électriques, à l'image des crédits donnés pour l'achat d'une voiture électrique.

Des pistes plus larges réclamées

Pour répondre à cette forte demande, Vélo Québec réclame de nouvelles pistes cyclables, plus large et à sens unique alors que le réseau actuel est congestionné.

Des pistes qui vont donner plus de confort et qui vont permettre aux cyclistes de dépasser, donc pour les vélos électriques, ça rend l'expérience plus confortable, explique Jean-François Rheault, président-directeur général de Vélo Québec.

Partout au pays, ce type de vélo doit limiter sa vitesse maximale à 32 kilomètres à l'heure.

Pour circuler sur ces appareils, il faut avoir entre 12 et 18 ans, selon la province. Au Québec, il faut avoir au moins 18 ans ou détenir un permis de cyclomoteur.

Avec les informations de Jérôme Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !