•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pow-wow sous le signe de la guérison à Pessamit

Des danseurs en costume traditionnel sur le site du pow-wow.

Le pow-wow de Pessamit avait lieu en fin de semaine.

Photo : Gracieuseté de Liette Picard

Radio-Canada

Guérison et retrouvailles: tels étaient les thèmes sous-jacents du pow-wow qui a eu lieu en fin de semaine à Pessamit.

Après une année d’absence en raison de la pandémie, danseurs et visiteurs étaient au rendez-vous sur le site qui a atteint sa capacité maximale de 750 personnes.

Atikamekw de Manawan, Innus de Mashteuiatsh et Cris de Mistissini ont notamment fait le voyage jusque dans cette communauté innue de la Manicouagan pour participer à cet événement où se rencontrent la danse, le chant et les prières.

La jeune danseuse en action porte un costume coloré, des bijoux perlés et tient une plume dans sa main.

Une jeune danseuse lors du pow-wow de Pessamit en fin de semaine.

Photo : Gracieuseté de Liette Picard

Le directeur du secteur éducation, culture et sport du Conseil des Innus de Pessamit, Yan Riverin, salue la présence de nombreux visiteurs non autochtones. Beaucoup de nos frères québécois étaient présents et c’est très apprécié. Nous sentons une grande ouverture envers la culture autochtone et la culture innue aussi, affirme-t-il.

Voir les danseurs et danseuses exécuter leurs danses, tu es complètement transporté. Moi je trouve ça magique.

Une citation de :Yan Riverin, directeur du secteur éducation, culture et sport du Conseil des Innus de Pessamit

Une cérémonie pour les survivants des pensionnats autochtones était au programme samedi après-midi. L'événement a également été l’occasion de commémorer la vie de membres de la communauté qui sont dernièrement décédés.

Des joueurs de tambours sont assis en cercle autour d'un grand tambour.

Des chanteurs et joueurs de tambours étaient de la partie.

Photo : Gracieuseté de Liette Picard

À la mi-juillet, en raison de la situation sanitaire, le Conseil de bande avait décidé d'annuler l'événement pour finalement revenir sur sa décision, il y a quelques jours.

Toutes les personnes présentes sur le site devaient être complètement vaccinées ou devaient présenter un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !