•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grand succès pour la zone Wibit à Ville-Marie

Le 23 juillet, la zone Wibit a accueilli entre 300 et 400 visiteurs.

Une dizaine de jeunes circulent sur le jeu gonflable qui flotte sur l'eau. Une sauveteuse veille à leur sécurité.

Le module gonflable peut accueillir jusqu'à 25 personnes.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Luneau

Radio-Canada

La zone Wibit à Ville-Marie attire beaucoup de gens à la plage publique.

Depuis son ouverture le 22 juillet dernier, la zone Wibit a attiré plus de gens à la plage publique de Ville-Marie qu’à l’habitude, selon Manon Gauthier, directrice des loisirs et des sports pour la Ville de Ville-Marie.

Elle connaît le succès qu’on lui espérait. On voulait que la population soit au rendez-vous, on savait qu’en ouvrant dans la première semaine des vacances de la construction que ça connaîtrait un achalandage encore plus élevé. Donc c’est vraiment ça qui est arrivé finalement. Ça a été un fort début pour le "staff" en place qui a dû apprendre à gérer la station Wibit et l’achalandage qui est beaucoup plus grand que d’habitude à la plage , souligne Mme Gauthier.

Le lendemain de l’inauguration, entre 300 et 400 personnes se sont déplacées à la plage du Centenaire. Il s’agit de la journée la plus achalandée de l'été, selon la directrice des loisirs et des sports de Ville-Marie. Le temps d’attente pour accéder à la plateforme pouvait aller jusqu’à 45 minutes.

Il y avait des rotations de 15 minutes pour permettre à tous d’aller sur le module gonflable. Les gens pouvaient ensuite retourner dans la file d’attente.

Les rotations de 15 minutes sont juste là quand on a beaucoup d’achalandage. Donc si vous venez en temps normal et qu'il y a moins de 25  personnes, vous pouvez rester tant et aussi longtemps que vous le voulez sur la zone Wibit. Donc c’est vraiment dans le cas où il y aurait plus de 25 personnes à la fois là, oui on fait une file , explique Manon Gauthier.

Selon Mme Gauthier, la plage est beaucoup plus visitée grâce à cette zone de baignade.

Ça arrive souvent, même aujourd’hui c’est une journée assez froide. Ce matin il n’y avait personne à la plage, mais la Wibit était presque pleine. Donc, même s’il fait froid, les gens viennent quand même en profiter. Alors, c’est ce qu’on remarque, si on n’avait pas la structure Wibit, on n’aurait pas eu de visiteurs à la plage aujourd’hui. Par contre, déjà ce matin, il y avait du monde qui attendait à 11 heures pour embarquer quand la plage ouvrait , observe-t-elle.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Divertissement