•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chaleur et fumée : les autorités implorent les Britanno-Colombiens d'être vigilants

Deux pagayeuses circulent à travers une épaisse fumée sur le lac Okanagan près du pont William R. Bennett, à Kelowna, en Colombie-Britannique, le samedi 18 août 2018.

Les particules toxiques qui se propagent avec la fumée des feux de forêt peuvent causer une inflammation des poumons, mais également du cerveau et du cœur. (Archives)

Photo : La Presse canadienne / Jeff Bassett

Une nouvelle vague de chaleur frappe la Colombie-Britannique, déjà étouffée par la fumée des feux de forêt. À la veille d'une longue fin de semaine, les autorités provinciales exhortent la population à faire preuve de prudence et à veiller sur ses proches.

Dans les prochaines 48 heures, la Colombie-Britannique enregistrera de hautes températures, prévient le ministre de la Santé de la province, Adrian Dix.

La chaleur peut avoir des conséquences sur la santé de tous, rappellent les autorités, mais les personnes âgées et à risque sont particulièrement touchées. À la fin du mois de juin, 570 personnes sont mortes de la canicule dans la province, principalement des personnes âgées de plus de 65 ans.

Les gens peuvent ne même pas réaliser qu’ils ont trop chaud, avertit la Dre Sarah Henderson, directrice scientifique d’écosalubrité au Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique (BCCDC).

La déshydratation peut survenir rapidement et il est important de rester à l'affût de ses symptômes pour pouvoir réagir dans les plus brefs délais, souligne-t-elle, en indiquant que la chaleur peut se diffuser de façon passive à l’intérieur des maisonnées.

Elle recommande de questionner son entourage sur la température du thermostat dans leur résidence, la dernière fois qu’ils ont bu de l’eau et la couleur et la quantité d’urine qu’ils produisent.

Une urine noire et en quantité limitée peut être un signe de déshydratation dangereuse, met en garde la Dre Henderson.

Si vous voyez qu’une personne a le vertige ou est confuse, appelez les secours et gardez celle-ci au frais au maximum, d’ici leur arrivée, recommande-t-elle. Faites tout ce que vous pouvez.

Des avertissements de chaleur d’Environnement Canada sont en vigueur dans la majeure partie de l’Intérieur sud et de la côte sud de la Colombie-Britannique pour la fin de semaine. Des températures diurnes de près de 40 degrés Celsius sont attendues d'ici samedi dans le canyon du Fraser, tandis que les températures dans les régions voisines devraient atteindre 35 degrés.

La Dre Henderson invite les Britanno-Colombiens à rester dans des endroits climatisés s’ils le peuvent, à boire beaucoup d’eau, et à se mettre des serviettes mouillées sur la peau si nécessaire.

Quand il fait trop chaud dehors, fermez les rideaux et les fenêtres, gardez l’air frais à l'intérieur, et rouvrez tout le soir lorsqu’il fait plus frais

Une citation de :Dre Sarah Henderson, directrice scientifique du BCCDC

La province et les municipalités se tiennent prêtes

Des équipes d’urgence supplémentaires seront déployées cette fin de semaine pour répondre le plus rapidement possible aux appels des Britanno-Colombiens, assurent les autorités de la province. Les hôpitaux et foyers pour aînés, eux aussi, se tiendront prêts.

Le gouvernement provincial a été vivement critiqué pour sa gestion de la canicule mortelle survenue à la fin du mois de juin.

Les évacués des feux de forêt font partie des plus vulnérables, indique le ministre de la Sécurité publique de la province, Mike Farnworth, qui les invite à aller se réfugier dans des centres de rafraîchissement.

Dans les basses-terres continentales, où la majorité des décès liés à la chaleur en juin sont survenus, certains de ces centres seront ouverts 24 heures sur 24. C'est notamment le cas à Vancouver, à New Westminster et à North Vancouver.

Qualité de l’air dégradée 

Si la qualité de l’air se dégrade depuis plusieurs semaines dans l'Okanagan à cause des feux de forêt qui font rage dans la province, la côte sud et le Grand Vancouver ont jusqu’alors été épargnés. La situation pourrait changer en fin de semaine, avertissent les autorités.

Il ne fera pas seulement chaud, mais l’air sera bien enfumé, indique la Dre Sarah Henderson.

La Dre Henderson demande aux plus vulnérables de limiter leur exposition, en portant par exemple un masque N95 à l’extérieur. Plus généralement, elle recommande aux Britanno-Colombiens d’éviter les activités physiques à l’extérieur.

Si vous êtes en activité, vous allez peut-être respirer 10 fois plus de quantité d’air, c’est donc 10 fois plus d’exposition à la fumée des feux

Une citation de :Dre Sarah Henderson, directrice scientifique du BCCDC

Le parc Stanley ferme ses portes pendant la nuit

En raison du risque extrême d’incendie, la commission des Parcs de Vancouver a décidé de fermer le parc Stanley entre 22 h et 6 h à partir de vendredi soir. Cette mesure restera en vigueur jusqu’à ce que le risque de feux soit réduit.

Des gardes forestiers seront installés pour la nuit à cinq points d'entrée du parc, où ils veilleront à ce que les piétons, vélos et véhicules n’y aient accès que pour des motifs essentiels.

Avec des informations de la Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !