•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saint-Valérien mise sur le développement durable pour attirer des familles

Des arbres sur lesquels poussent des champignons.

Les entreprises agroforestières sont nombreuses à s'installer à Saint-Valérien.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La municipalité agroforestière de Saint-Valérien a misé, il y a une dizaine d’années, sur le développement durable pour attirer de nouvelles familles. Une stratégie qui a porté ses fruits.

En 2012, la petite municipalité s'est dotée d’un plan de développement durable qu'elle a mis en action.

J'avais une baisse importante [du nombre d'élèves inscrits à] mon école primaire et une baisse de ma population, se souvient le maire Robert Savoie.

Un quartier pour les écoconstructions a vu le jour, avec 31 terrains à vendre. Aujourd'hui, seuls huit terrains sont toujours disponibles.

Le parc pour enfants est maintenant bordé par une forêt nourricière et l'église a été transformée en centre communautaire zéro déchet, puis réaménagée en priorisant des matériaux écologiques.

Des bibliothèques et des bancs sont installés dans l'église qui a été modernisée.

L'église a été transformée en centre communautaire.

Photo : Radio-Canada

Un coup de maître pour la municipalité d’environ 800 habitants, dont la population était vieillissante il y a quelques années.

C'est une modification du profil de la pyramide d'âge de Saint-Valérien. C'est-à-dire que l'on constate que l'école primaire est rendue à pleine capacité.

Une citation de :Robert Savoie, maire de Saint-Valérien

Des familles et des entrepreneurs sont attirés par les nouvelles installations de la municipalité.

On s'est senti bien accueilli à Saint-Valérien, soutient Charles Wouters et sa conjointe, qui ont fait le choix d'établir leur ferme agroforestière Aux Jaseurs des cèdres dans la municipalité en 2017.

On savait qu'à Saint-Valérien, c'est possible de développer des projets alternatifs et qu'il allait y avoir une réponse favorable à ça.

Une citation de :Marie-Hélène Lagueux-Tremblay, copropriétaire de la ferme Aux Jaseurs des cèdres

Ils ne sont pas les seuls producteurs biologiques à s'être enracinés dans le village aux côtés des fermes familiales conventionnelles, puisque la cohabitation entre les deux types de production se fait dans l'harmonie à Saint-Valérien.

Ce sont des gens qui connaissent le territoire valériennois et qui connaissent le climat de Saint-Valérien. Ce sont des gens avec qui on a développé des relations et qui nous donnent des conseils, qui sont contents qu'on soit là, poursuit Marie-Hélène Lagueux-Tremblay.

Robert Savoie.

Le maire de Saint-Valérien, Robert Savoie, souhaite encourager ceux qui arrivent avec des idées fraîches et qui souhaitent s'installer dans la municipalité.

Photo : Radio-Canada

Le conseil municipal planche maintenant sur une nouvelle mouture de son plan de développement et il entend continuer dans la même veine.

Ces jeunes-là ont le goût de s'impliquer. Je dois créer l'espace permettant à ces jeunes-là de créer leurs projets.

Une citation de :Robert Savoie, maire de Saint-Valérien

On hérite de ce qu'ils ont fait et ça donne envie à d'autre monde de s'impliquer. Je le vois depuis 2-3 ans; il y a beaucoup de jeunes qui arrivent ici avec de bonnes idées, soutient Charles Wouters.

L'objectif n'est plus de faire croître la population, mais de trouver de nouvelles façons d'occuper le territoire sans compromettre sa mission agricole et forestière.

D'après un reportage d'Isabelle Damphousse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !