•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les enfants pourront revenir au Nunavut sans quarantaine au préalable

Égoportrait de Tim Brown devant un lac, sa fillette dans les bras.

Tim Brown et sa conjointe, en vacances dans le sud du pays, ont ressenti un grand soulagement à l'annonce du retrait de la quarantaine obligatoire dans un hôtel pour les enfants non-vaccinés.

Photo : Tim Brown

Radio-Canada

La nouvelle s’est vite répandue parmi les Nunavois en vacances dans le sud du pays ou sur le point d’y être : à compter de lundi, les enfants ou les personnes à charge qui ne sont pas vaccinés pourront revenir au Nunavut sans compléter de quarantaine dans les provinces du Sud.

Trois amis de Tim Brown lui ont envoyé le communiqué de presse. Ce dernier est en vacances dans le sud du pays avec sa conjointe et ses deux filles. « On va pouvoir ajouter deux semaines de vacances de plus sans devoir s’isoler à Ottawa avant de revenir à Iqaluit. »

On est soulagé de ne pas avoir à passer 14 jours dans une chambre d'hôtel avec un bébé de 6 mois.

Une citation de :Tim Brown

L’Iqaluitois croit même que cette annonce risque d’encourager ceux et celles qui hésitent à partir. Si c’était la mi-août peut-être pas, mais la fin juillet pourquoi pas.

Le médecin hygiéniste en chef, Michael Patterson, a expliqué vendredi par voie de communiqué que l’absence de cas actif de COVID-19 au territoire justifie l'abolition de la quarantaine.

Puisqu’il n’y a pas d’éclosion actuellement au Nunavut et que les taux de vaccination sont en hausse, il est temps d’ajuster davantage les restrictions d’isolement.

Une citation de :Michael Patterson, médecin hygiéniste en chef du Nunavut

Depuis la mi-juin, les Nunavummiut ayant obtenu les deux doses de vaccins n’ont plus à respecter de quarantaine dans les hôtels désignés des villes du Sud, mais la règle était toujours en vigueur pour les enfants de moins de 12 ans.

La nouvelle tombe, par ailleurs, au lendemain d’une annonce conjointe entre le Nunavut et le Nunavik qui n'exigent plus de quarantaine pour les voyageurs qui transitent entre les deux régions par bateau ou par vol direct.

Quarantaine à la maison

Par contre, les enfants et les personnes à charge non vaccinés devront tout de même s’isoler à la maison, dès leur retour, pendant 14 jours. Durant cette période, il ne leur sera pas permis de visiter quelqu'un ou de recevoir des visiteurs.

Les parents vaccinés n’auront pas à s’isoler pendant la même période, mais ceux et celles qui habitent le même logement et qui ne sont pas vaccinés devront respecter les mêmes règles.

Tim Brown ne voit pas de problème à la quarantaine une fois de retour. C’est plus facile à la maison , dit-il. Sa fille de 10 ans comprend bien par ailleurs, selon le papa, les raisons pour lesquelles elle ne pourra pas rendre visite à ses amis. Elle est contente de pouvoir faire sa rentrée de classe avec ses amies.

Les autorités sanitaires ajoutent que ceux qui contreviennent à ces règles sont passibles d’une amende de 575 $.

Les familles devront d’abord présenter une demande aux autorités et obtenir une lettre d'approbation, valide pour un an, qui devra être présentée au moment de revenir vers le territoire.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !