•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

135 jours de prison pour des actions indécentes en public

Un maillet de juge.

Le juge Christian Leblanc a rendu sa décision vendredi au palais de justice d’Amos (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada

L’Amossois Pascal Ringuette a écopé de 135 jours de prison pour une série d’événements de nudité en public et d’actions indécentes.

L’homme de 38 ans a plaidé coupable vendredi devant le juge Christian Leblanc, au palais de justice d’Amos.

Les faits reprochés se sont tenus en mai et juillet 2020 à Amos. L’homme a été vu en train de se masturber par plusieurs témoins près d’un dépanneur, du Centre Goyette-Ruel et de la Caisse Desjardins.

Compte tenu du temps déjà purgé en détention préventive, Pascal Ringuette devra passer les 60 prochains jours derrière les barreaux. Il sera ensuite soumis à une période de probation de 24 mois au cours de laquelle il devra notamment assurer un suivi sur sa problématique de toxicomanie et son comportement sexuel.

Pascal Ringuette devra aussi respecter un couvre-feu entre 22 heures et 6 heures pendant les trois premiers mois suivant sa sortie de prison.

Ce que vous avez fait en public, ça fait peur au monde, lui a rappelé le juge Leblanc au moment du prononcé de la sentence. Personne ne s’attend à ça. C’est important que vous le compreniez. C’est votre consommation qui vous a fait commettre ces gestes et c’est un problème que vous devez régler.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.