•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alors qu’elle fête le retour des croisières, Skagway est en proie à la COVID-19

Un paquebot à quai devant des montagnes enneigées.

Le Ruby Princess a inauguré la saison 2019 des croisières à Skagway. Après une saison morte en 2020, trois navires y ont déjà fait escale en 2021.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Radio-Canada

Alors que la petite ville d’Alaska venait juste de retrouver un semblant de normalité avec le retour des premiers navires de croisière, elle fait face à plusieurs contaminations par la COVID-19 et une possible transmission communautaire.

Le 27 juillet, Skagway accueillait son premier bateau de croisière, le Celebrity Millenium, suivi par le Majestic Princess, le lendemain. Avec eux, plusieurs milliers de touristes ont pu à nouveau fouler le sol de Skagway.

Mes joues me faisaient mal après avoir souri toute la journée, plaisante Kristin Wagner, propriétaire de plusieurs magasins dans la ville. En plus du sourire, elle affirme que, parmi les habitants venus voir ce grand retour, nombreux étaient ceux qui avaient les larmes aux yeux.

Au-delà du manque de revenu, c’est l'énergie que le tourisme donne à la ville qui a manqué le plus à la commerçante.

La joie a malgré tout vite laissé place à l’inquiétude puisque la ville enregistre de nouveaux cas de COVID-19.

Déceler trois cas en si peu de temps, c’est forcément inquiétant pour une petite communauté comme la nôtre.

Une citation de :Cody Jennings, directrice du tourisme pour la Ville de Skagway.

« Pas le meilleur scénario »

Deux premiers cas ont été détectés le 28 juillet, et un troisième, le 29. En réponse, la Ville a réintroduit le port du masque dans les bâtiments municipaux. Elle rappelle également à tous les membres de la communauté, même ceux qui sont vaccinés, de respecter les gestes barrières et de porter le masque dès que la distanciation physique est difficile à respecter.

Tout le monde s'inquiète : les compagnies de croisière qui ont un protocole en place, tout comme nous , dit la directrice du tourisme de la Ville de Skagway, Cody Jennings.

Elle explique qu’il faut trouver un équilibre dans la gestion de la pandémie dans la petite ville touristique qui a tant souffert d’être coupée du monde.

Nous faisons tous les efforts possibles pour avoir ne serait-ce qu’un semblant de saison en gardant les commerces ouverts tout en protégeant tout le monde, ajoute-t-elle.

Ce n’est pas le meilleur scénario, concède aussi Kristin Wagner. Nous ne portions plus de masque et voilà qu’on le remet. Je pense qu’il faut s’adapter et avancer. On ne peut pas tout refermer et empêcher les bateaux de venir. Sinon, cela ne va vraiment pas marcher pour notre communauté, et beaucoup d'entre nous dans le sud-est de l’Alaska.

Dès vendredi, un nouveau bateau de croisière, le Carnival Miracle, fera escale à Skagway.

Avec les informations de Julien Gignac et George Maratos

Bannière promotionnelle avec le texte : Explorez les histoires du Grand Nord, ICI Grand Nord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !