•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rappel de produits Philips Respironics : le Centre respiratoire du Nord inondé d’appels

Une jeune femme est couchée sur le dos dans un lit avec un appareil respiratoire qui lui couvre le nez.

Les appareils sont au cœur du traitement contre l'apnée du sommeil.

Photo : getty images/istockphoto / Hope Connolly

Radio-Canada

Depuis la publication d’un rappel mondial de certains modèles des appareils du fabricant Philips Respironics, le centre de respiration du Nord, situé à North Bay, doit répondre à environ 125 appels par jour.

Les produits ont été rappelés en raison de la mousse utilisée à l'intérieur des appareils, qui pourrait générer des particules nocives dans les voies respiratoires.

Les produits concernés sont utilisés pour soigner l’apnée du sommeil.

Illustration d'un couple dans un lit.

Les appareils concernés sont utilisés pour traiter l'apnée du sommeil, qui cause des migraines, de la fatigue et des ronflements chez les gens qui en souffrent. (Archives)

Photo : iStock

Ceux qui en souffrent portent l'appareil autour de leur nez et de leur bouche, ce qui permet à l'air d'être propulsé dans les poumons et ainsi, de maintenir une respiration régulière pendant le sommeil.

Produits concernés par le rappel mondial :

  • Modèles de pression positive continue (CPAP)

  • Modèles à pression positive des voies respiratoires (PAP BiLevel)

  • Certains ventilateurs mécaniques

Les détails se trouvent sur le site internet du fabricant

Philips Respironics exhorte toute personne possédant un des appareils concernés à cesser de l'utiliser immédiatement et à enregistrer l'appareil sur le site Web de l'entreprise.

Difficile de trouver une alternative

Selon Philips Respironics, le rappel concerne quatre millions de personnes à travers le monde et plusieurs variétés de modèles.

Le directeur du Centre respiratoire du Nord de North Bay, Rob McKay, vend ces appareils et d'autres produits respiratoires à ses patients.

Notre clinique accompagne plus de 4 000 personnes dans le traitement de l’apnée de sommeil explique M. McKay.

Beaucoup de gens découvrent le rappel par le biais des médias, d'amis et des réseaux sociaux, et répondre à tout le monde prend énormément de temps, ajoute-t-il.

Selon M. McKay, certains clients avec des unités défectueuses choisissent d'obtenir une nouvelle machine d'un autre fabricant, mais que la situation est délicate puisque Philips Respironics n’a toujours pas remplacé les unités rappelées.

Si quelqu'un n'a pas d'ordonnance en cours, il doit obtenir une nouvelle ordonnance et il faut du temps pour voir les médecins et tout faire.

La forte demande partout dans le monde pour les produits d'autres entreprises a causé une rupture de stock pour ces appareils essentiels.

La plupart des gens doivent continuer à utiliser ces machines. L'apnée du sommeil va revenir immédiatement s'ils ne les utilisent pas.

Une citation de :Rob McKay, directeur du Centre respiratoire du Nord de North Bay.

Il conseille à ses patients de North Bay de parler à leur médecin ou spécialiste pour décider quoi faire en fonction de leur situation personnelle.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !