•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vania Gagnon quitte la direction du Musée de Saint-Boniface

Vania Gagnon pose devant la ceinture fléchée dans une vitrine du musée.

La directrice du Musée de Saint-Boniface, Vania Gagnon, pose devant une ceinture fléchée ayant appartenu à Louis Riel.

Photo : Radio-Canada / Lenard Monkman

Radio-Canada

L’actuelle directrice du Musée de Saint-Boniface, Vania Gagnon, quitte son poste. La Commission du Musée de Saint-Boniface en a fait l'annonce dans un communiqué vendredi.

Le départ de la directrice actuelle prendra effet le 3 septembre prochain, précise le communiqué. Vania Gagnon était depuis 2014 à la tête du musée spécialisé dans les artefacts en rapport avec Louis Riel.

Mme Gagnon laisse une empreinte définitive sur le cheminement et la culture de l’organisme. La Commission tient à la remercier sincèrement pour son entregent, sa passion et son leadership et lui souhaite le meilleur succès dans la continuité de sa carrière qui se poursuivra à la fonction publique provinciale, dit le communiqué.

En entrevue avec Radio-Canada, Mme Gagnon explique qu’il lui a été difficile de prendre la décision de quitter le musée. Elle a cependant choisi de servir la communauté d’une autre façon, dans un nouveau poste au sein de la fonction publique de la province.

Le ministère du Sport, de la Culture et du Patrimoine a récemment été restructuré, et Vania Gagnon a été recrutée pour un poste à la direction des services communautaires. Je ne m’en vais pas loin, lance-t-elle.

Mme Gagnon a passé près de sept ans au Musée de Saint-Boniface. On a vraiment travaillé fort en équipe, on a accompli de vraiment belles choses au cours des presque sept années, affirme-t-elle.

Parmi les réalisations du musée dans cette période, elle cite une restructuration du fonctionnement de l’équipe, le succès de la programmation virtuelle et le renouveau de plusieurs expositions.

Mme Gagnon note que le Musée a aussi réussi à éliminer un arriéré de nouvelles acquisitions.

On a accompli des choses, mais ce n’est pas mon legs, c’est celui de l’équipe, déclare-t-elle. J’ai juste eu le plaisir de diriger une équipe du tonnerre pendant ces sept années-là.

Vania Gagnon dit que le côté humain des interactions au musée lui manquera, dont les rencontres avec des familles qui cherchent des objets qui ont été confectionnés par leurs ancêtres.

Avec les informations de Jérémy Laniel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !