•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Memphrémagog conservation poursuit la prévention concernant la moule zébrée

Des dizaines de moules zébrées dans une main.

Memphrémagog conservation veut prévenir l'envahissement par la moule zébrée (archives).

Photo : AFP/Getty Images / AFP

Radio-Canada

Des bénévoles plongeront vendredi dans le lac Memphrémagog pour surveiller les colonies de moules zébrées.

Une quinzaine de bénévoles participeront à cette opération.

Les colonies n’augmentent pas de façon notable. Nous espérons avoir un impact plus grand en faisant du contrôle. Nous voulons voir si nous pouvons réduire l’impact pour les maintenir au minimum. Nous tentons de prolonger le temps afin que l'augmentation exponentielle des moules zébrées n'arrive jamais au lac Memphrémagog, explique la directrice générale de Memphrémagog conservation, Ariane Orjikh.

Des colonies de moules zébrées avaient été découvertes au lac Memphrémagog en 2018. 

Nous faisons le suivi depuis ce moment dans le lac Memphrémagog, mais aussi dans le lac Magog et dans la rivière Magog. La situation est plus inquiétante dans le lac Magog, notamment près de la descente à Deauville et près du club de voile.

Une citation de :Ariane Orjikh

Sur le plan environnemental, les moules zébrées peuvent faire de gros tapis au fond des lacs et boucher les frayères. Elles permettent aussi la prolifération des plantes aquatiques envahissantes.

Il y a aussi des impacts économiques, car les moules zébrées se fixent aux coques de bateaux, aux moteurs ou sur les prises d’eau potable, mentionne Ariane Orjikh.

Elle rappelle l’importance de vider, laver, sécher son embarcation lorsque les plaisanciers changent de plan d’eau.

Nous voulons éviter que d'autres espèces exotiques arrivent au lac Memphrémagog. Il est important de le faire non seulement pour les embarcations, mais aussi avec tout équipement aquatique. Les stations de lavage comme la nouvelle à Deauville doivent être utilisées. Les gens peuvent aussi laver leurs embarcations à la maison., indique Ariane Orjikh.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !