•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 en Mauricie et au Centre-du-Québec : plus de 70 cas actifs sur le territoire

Des éprouvettes sur un plateau.

Archives

Photo : Reuters / Cooper Neill

Radio-Canada

Les autorités régionales de la santé ont annoncé jeudi qu’il y avait désormais 72 cas actifs sur le territoire, dont 65 en Mauricie et sept au Centre-du-Québec.

Ces dernières 24 h, 17 nouveaux cas ont été recensés dans la région sociosanitaire.

C’est à nouveau à Trois-Rivières que la majorité des nouveaux cas de COVID-19 ont été répertoriés. Neuf personnes de la ville ont contracté le virus.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) ne rapporte aucun nouveau décès lié au SRAS-CoV-2.

Personne n’est hospitalisé en raison de ce nouveau coronavirus.

Éclosion dans une résidence privée pour aînés de Trois-Rivières

Les éclosions de COVID-19 dans les résidences pour personnes âgées ont été rares ces dernières semaines, mais voilà que les autorités régionales de la santé annoncent que deux employés de la résidence privée pour aînés (RPA) Laliberté, à Trois-Rivières, sont atteints de la maladie. Pour l’instant, aucun résident n’a contracté le virus.

Une tendance à la hausse

Le Dr Frédéric Picotte, médecin de famille et médecin d’urgence à Shawinigan, s'inquiète de la progression du variant Delta, surtout à ce temps-ci de l’année.

L’été dernier, il n’y avait pas beaucoup de cas, on avait l’impression de mener une vie quasi normale et c’est vraiment au mois de septembre et d’octobre, que la situation s’est corsée et [le nombre de cas] devenu exponentiel rapidement avec un retour au confinement, donc de voir déjà une progression à ce moment-ci, en juillet, pour un virus qui est saisonnier, normalement ça se passe assez bien l’été, ça me préoccupe et je pense que ça peut être directement attribué au nouveau variant Delta, estime-t-il.

À l’échelle provinciale, les nouveaux cas sont surtout répertoriés dans le groupe d’âge des 18-29 ans, a expliqué le Dr Gaston De Serres, médecin-épidémiologiste à l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), en entrevue à l’émission En direct.

Si ces nouveaux cas n’entraînent pas beaucoup d’hospitalisations, le Dr Gaston De Serres met en garde la population contre la forme longue de la COVID-19, qui entraîne des conséquences telles que la fatigue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !