•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La communauté se rallie pour aider une jeune entrepreneure de Moncton

Différents bacs de crème glacée de parfums différents chez Bang Bang Ice Cream à Toronto

Six barils de crème glacée manquaient de même qu'un ventilateur.

Photo :  Radio-Canada Francine Ravel

Rébecca Corrales-Soucy

Geneviève LeBlanc s'est lancée en affaires pour payer ses études en génie aérospatial. Dans la nuit de lundi, la jeune entrepreneure s’est fait voler six barils de crème glacée. Afin de l'aider à s'en remettre, la communauté est venue l'appuyer en grand nombre mercredi soir à son commerce du chemin Shediac à Moncton.

Geneviève LeBlanc s’apprêtait à entrer dans sa cabane à crème glacée, le G's Ice Cream, quand elle s’est aperçue que la porte était ouverte.

Il y avait un peu de dommages sur la porte. Les deux frigidaires étaient ouverts et ça sonnait. Il y avait une crème glacée par terre qui était fondue. Il me manquait de la crème glacée et un ventilateur.

Une citation de :Geneviève LeBlanc, propriétaire de G’s Ice Cream

Geneviève LeBlanc est donc allée voir la propriétaire de Stirling Farm Market, le marché où elle vend sa crème glacée pour lui demander si elle était au courant de la situation. Elle n'en savait rien.

La jeune entrepreneure souligne qu’elle n’avait pas laissé d’argent dans sa cabane, sachant que ce n’était pas une bonne idée.

Malgré cette précaution, elle dit avoir été prise par surprise. Je n’aurais jamais pensé que ça allait arriver. Tu vois ça aux nouvelles, tu penses que ça n’arrivera pas ici, mais c’est arrivé et on a appris de ça, a-t-elle confié.

La jeune femme soupçonne par ailleurs des gens du secteur. C’est quelqu’un du coin, parce qu’ils sont revenus la soirée d’après. On avait bien barré la porte avec des gros cadenas pour être sûr que ça n’arriverait pas de nouveau, a-t-elle expliqué.

Il y avait cette fois des dommages à la serre de Stirling Farm Market. Une corde et d’autres objets manquaient.

Selon elle, les voleurs ont utilisé un tournevis pour ouvrir la porte.

Geneviève LeBlanc a sa main sur le torse en signe d'émoi.

Juste la publication, tu te sens appréciée et tu sens que tu fais une différence, a-t-elle soutenu.

Photo : Radio-Canada

Un incident rassembleur

D’après Geneviève LeBlanc, la communauté l'a réellement aidée en se mobilisant devant sa boutique mercredi soir.

Geneviève LeBlanc estime que plus d’une centaine de personnes y ont fait la file après que le Stirling Farm Market eut mis une publication sur Facebook au sujet de l’incident.

Le support était incroyable. Plein de monde venait et laissait des pourboires, disant que cela paierait pour la crème glacée volée.

Une citation de :Geneviève LeBlanc, propriétaire de G’s Ice Cream

Des gens lui ont même offert un ventilateur pour compenser celui qu’elle a perdu.

Qu’une communauté vienne m’encourager à ne pas lâcher à cause d’un événement, je n’aurais jamais cru que c’était possible, a-t-elle indiqué.

Pour Geneviève LeBlanc, cette petite entreprise est un pont vers l’avenir. Elle a construit, avec son père, sa cabane à crème glacée pour financer ses études en génie aérospatial. Ça coûte assez cher, a-t-elle affirmé à propos des droits de scolarité.

Au final, l’argent recueilli mercredi soir a permis de dédommager complètement Geneviève LeBlanc pour ce qu'elle a perdu lors du vol. Elle décrit d'ailleurs l'événement comme étant une expérience constructive plutôt que destructive.

Elle espère, tout comme sa communauté, que cet événement ne se reproduira plus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !