•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Alberta envisage de faire de l'Hôpital pour enfants Stollery une entité autonome

L'Hôpital Stollery fait présentement partie de l'Hôpital de l'Université de l'Alberta.

Hôpital pour enfants Stollery.

Selon Tyler Shandro, le ministre de la Santé, l’Hôpital accueille présentement 300 000 patients par an en provenance de l’ouest et du nord du Canada.

Photo : CBC / Peter Evans

Radio-Canada

L'Alberta a établi un budget de 1 million de dollars pour étudier la possibilité que l'Hôpital pour enfants Stollery d'Edmonton devienne un établissement autonome. Le financement gouvernemental annoncé jeudi sera égalé par la Fondation de l'Hôpital pour enfants Stollery.

Selon le ministre de la Santé de l'Alberta, Tyler Shandro, l’Hôpital pour enfants Stollery d'Edmonton dessert un plus vaste secteur géographique que la grande majorité des hôpitaux en Amérique du Nord.

Pourtant, le Stollery est un hôpital dans un autre hôpital. Contrairement à Calgary ou à Vancouver, Edmonton n'a pas d'hôpital pour enfants autonome, dit-il en conférence de presse.

Actuellement, l'établissement fait partie de l'Hôpital de l'Université de l'Alberta.

Services de santé de l’Alberta (AHS) tentera de déterminer si un hôpital plus grand, meilleur et plus brillant serait nécessaire pour offrir de meilleurs soins aux enfants.

Le Dr Mark Joffe, vice-président et directeur médical d’AHS, affirme que l’évaluation permettra de déterminer ce qui pourrait être amélioré en fonction des besoins des patients et des familles ainsi que de l’environnement.

Le président et directeur de la Fondation de l'Hôpital pour enfants Stollery, Mike House, affirme qu’un récent sondage auprès des donateurs a révélé que 95 % des répondants du nord de l'Alberta pensent que le soutien de la Fondation à un nouvel hôpital pour enfants est vital pour la santé de leur communauté.

Nous avons une occasion unique de faire la bonne chose pour les enfants qui ont besoin de soins médicaux urgents et de courte durée, tant sur le plan physique que sur le plan mental, pour leurs familles et les générations à venir, dit-il.

Tyler Shandro note que l’Hôpital accueille présentement 300 000 patients par an en provenance de l’ouest et du nord du Canada.

C'est le principal hôpital pour enfants à l'ouest de Toronto qui traite les cas médicaux les plus complexes et les plus graves, dit-il. 

L’étude devrait commencer dès maintenant, mais aucun échéancier n’est précisé pour l’instant.

L’évaluation permettra également d’explorer les options pour les lieux de construction autour de l’Hôpital de l'Université de l’Alberta et de l'établissement Walter C. Mackenzie Health Sciences.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !