•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La dernière création de Guillaume Côté au 30e Festival des arts de Saint-Sauveur

Un homme a la tête penchée vers l'avant et se tient le cou.

En plus d'être directeur artistique du Festival des arts de Saint-Sauveur, Guillaume Côté présentera cette année le spectacle « +(dix) », première création de sa compagnie Côté danse.

Photo : Thomas Payette / Anisa Tejpar

Radio-Canada

Le Festival des arts de Saint-Sauveur (FAAS) débute ce jeudi, le 29 juillet, et se tient jusqu’au 8 août. Activités extérieures, danse urbaine, cinéma et un hommage aux talents des danseurs et danseuses de toutes les générations seront au rendez-vous, dont la célèbre chorégraphe canadienne Margie Gillis.

Pour la soirée d’ouverture, plusieurs danseurs et danseuses, notamment des Grands Ballets et du Ballet national du Canada, livreront des solos et des duos issus des répertoires autant classique que contemporain. Margie Gillis, qui était présente la première année du FAAS il y a 30 ans, prendra part à ce spectacle.

C’est une icône de la danse canadienne, une belle personne et une grande artiste. C’est un bel événement de présenter une artiste qui travaille toujours et qui enrichit la communauté. On veut montrer que le festival a été important pour plusieurs artistes, a expliqué le directeur artistique du FAAS, Guillaume Côté, à Stéphanie Gagnon, chroniqueuse culturelle à l’émission Le 15-18.

Originaire du Lac-Saint-Jean, le chorégraphe et danseur Guillaume Côté est directeur artistique du FAAS depuis 2015. Il compte année après année sur la participation d’une équipe dévouée.

J’ai toujours eu une belle relation avec le festival. C’est devenu de plus en plus important dans mon cheminement. J’ai trouvé une nouvelle maison. Je suis tombé en amour avec la ville, la communauté des Laurentides et les bénévoles! On en a environ 100 cette année, a souligné Guillaume Côté.

Une première création pour sa compagnie Côté danse

Guillaume Côté n’est pas monté sur scène depuis le début de la pandémie. Il sera toutefois de retour dans le spectacle +(dix), la toute première création de sa nouvelle compagnie, Côté danse, qui a été fondée cette année. Le prolifique chorégraphe partagera la scène aux côtés des artistes de danse contemporaine de Toronto Martha Hart, Benjamin Landsberg, Rakeem Hardy et Kelly Shaw. Sa création s’inspire du mythe d’Ulysse.

L’histoire tourne autour du retour à la maison, de ce que veut dire ‘‘être chez soi’’. On se demande si c’est une place géographique, mentale, ou si ce sont les gens autour de nous qui représentent cet espace. C’est un spectacle très physique qui allie danse contemporaine avec des éléments classiques, a confié Guillaume Côté.

Activités méconnues à découvrir

Le FAAS propose aussi la création Radicale vitalité de la compagnie Marie Chouinard, le spectacle Immersion d’Angèle Dubeau et La Pietà ainsi qu’un programme mixte des Grands Ballets.

D’autres activités, peut-être méconnues du grand public, sont aussi à découvrir. Le festival offrira, en extérieur et gratuitement, sa première compétition de danse urbaine, ainsi que Les sentiers de la danse, des prestations de musique et de danse présentées au cœur de la forêt du parc John-H.-Molson.

Le FAAS offre aussi une nouveauté : le Festival international de courts films de danse Fass Forward. Il permet de visionner en ligne des courts métrages de partout dans le monde et qui mettent en valeur la danse.

Avec les informations de Stéphanie Gagnon, chroniqueuse culturelle à l’émission Le 15-18.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !