•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Adam Auclair satisfait de son premier camp professionnel avec le Rouge et Noir d’Ottawa

Adam Auclair tente de plaquer un coéquipier lors d'un entraînement.

Adam Auclair (44) est fier de ce qu'il a accompli lors de son premier camp d'entraînement professionnel.

Photo : Rouge et Noir d'Ottawa/Jonathan Halpenny

Choix de première ronde du Rouge et Noir d’Ottawa en 2020, Adam Auclair a dû attendre plus d’un an avant de savourer son premier camp d’entraînement dans la Ligue canadienne de football (LCF). Après 19 jours intenses, le secondeur dresse un bilan positif de ses premières semaines dans la capitale nationale.

Dans tous les camps, il y a des hauts et des bas, il y a des journées où tu aimerais revoir certains jeux, d’autres où ça va bien. C’était quand même un long camp, a mentionné le frère d’Antony Auclair, qui évolue dans la NFL avec les Texans de Houston.

Les deux frères posent avec le trophée sur le terrain.

Adam Auclair (à gauche) était au stade Raymond-James de Tampa Bay pour soutenir son frère Antony et les Buccaneers au Super Bowl, en février 2021 (archives).

Photo : Courtoisie

À son arrivée dans les rangs universitaires en 2016 avec le Rouge et Or de l’Université Laval, Adam Auclair était parvenu à faire sa place rapidement dans la formation partante. Un an plus tard, il a remporté le titre de joueur défensif de l’année au Canada.

Dans les rangs professionnels, le Beauceron devra y aller un pas à la fois avant de faire le grand saut comme joueur partant. Il s’attend lui-même à d’abord faire sa place au sein des unités spéciales, mais on le sent très affamé.

J’ai quand même eu quelques répétitions en défensive. Je vais attendre de voir ce qui va m’être offert.

Quand je vais avoir des occasions, je vais donner mon 100 % et on verra ce qui arrivera.

Une citation de :Adam Auclair, secondeur, Rouge et Noir d’Ottawa

Un match à la fois

Adam Auclair n’était pas à Ottawa en 2019, année où le Rouge et Noir n’a remporté que trois de ses 18 matchs. Une fois de plus, en 2021, les experts, les analystes et les partisans ne donnent pas cher de la peau du club ottavien qui a perdu de son lustre, après s’être qualifié pour la Coupe Grey à trois reprises entre 2015 et 2018.

À l’interne, l’équipe est déterminée à réduire au silence les plus pessimistes. Pour y arriver, inutile de réinventer la roue : Adam Auclair voit la situation de l’angle le plus simple possible.

Je vais te sortir un bon vieux cliché de football : on va y aller un jour à la fois. On a très bien progressé tout au long du camp. On a de très bons joueurs. Maintenant, il va falloir faire les jeux quand ce sera le temps de les faire.

Les 19 jours de camp d’entraînement ont également permis aux joueurs de tisser de bons liens, a noté le Beauceron qui a remporté deux fois la Coupe Vanier à l’Université Laval. Et ils pourraient bien s’améliorer encore et encore, car les deux premiers matchs de l’équipe auront lieu sur la route, des moments toujours précieux pour solidifier l’esprit de corps.

De pouvoir discuter de choses outre que le football, c’est sûr et certain que ça va nous rapprocher encore plus.

Une citation de :Adam Auclair, secondeur, Rouge et Noir d’Ottawa
Des joueurs de football à l'aube d'un cri d'équipe.

L'équipe comportera 53 joueurs, 10 au sein de l'équipe d'entraînement et cinq autres avec l'escouade de réserve.

Photo : Rouge et Noir d'Ottawa/Jonathan Halpenny

Après des arrêts à Edmonton le 7 août, et à Regina, le 21 août, le Rouge et Noir pourra retrouver ses partisans à la Place TD, le 28 août, avec la visite des Lions de la Colombie-Britannique.

À l’heure actuelle, les autorités sanitaires autorisent la présence de 15 000 spectateurs, mais le chiffre pourrait augmenter si la situation épidémiologique le permet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !