•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : certaines mesures sont là pour rester, dit la Dre Vera Etches

Gros plan sur le visage masqué de la docteure.

La Dre Vera Etches, médecin chef en santé publique de Santé publique Ottawa, lors de la visite d'une école en septembre 2020 (Archives)

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Radio-Canada

Alors que la situation pandémique dans l'ensemble de la région demeure stable, à Ottawa, la Dre Vera Etches, médecin chef en santé publique de Santé publique Ottawa (SPO), a bon espoir que la Ville atteindra un taux de vaccination de 90 %. Mais certaines mesures devront perdurer, prévient-elle.

Même si la campagne de vaccination va bon train dans la capitale fédérale du Canada, la Dre Etches a indiqué que SPO surveille de près l’évolution épidémiologique à l’international, notamment au Royaume-Uni et en Israël, où l’on assiste à une résurgence du virus en raison du variant Delta, et ce, malgré un fort taux de vaccination.

À maintes reprises au cours d'une conférence de presse jeudi, elle a insisté sur le fait que le port du masque faisait partie des mesures qui pourraient aider à empêcher qu’une telle situation ne se reproduise à Ottawa. Elle aimerait aussi que le port du masque continue à être obligatoire à l’intérieur et dans les foules à l’échelle de la province cet automne.

Je pense que la vaccination à elle seule… ne suffira probablement pas à prévenir une résurgence et le nombre de personnes dont le test est positif. C’est pourquoi je pense qu’il sera essentiel de continuer à porter un masque. Je pense qu’avec la prudence et de bonnes pratiques, nous pourrions éviter une résurgence des hospitalisations. Ce serait notre objectif.

Une citation de :Dre Vera Etches, médecin chef en santé publique de Santé publique Ottawa

Retour à l'école

À environ six semaines de la rentrée scolaire pour une grande partie des écoles ontariennes, le gouvernement de Doug Ford doit présenter, la semaine prochaine, son plan de retour en classe.

La médecin chef ottavienne dit que SPO attend actuellement plus de détails de la part de la province, mais nous anticipons un retour à l’apprentissage en présentiel et à garder les écoles ouvertes, avance-t-elle, en ajoutant que cela bénéficierait à la santé mentale des jeunes.

La vaccination augmente notre confiance qu’on peut contrôler la transmission de COVID-19 dans les écoles, parce que les éducateurs, éducatrices [et] les jeunes qui ont plus de 12 ans sont, pour la majorité, protégés par le vaccin.

Une citation de :Dre Vera Etches, médecin chef en santé publique de Santé publique Ottawa

On va procéder étape par étape, mais on peut imaginer un plus grand retour aux activités sociales [à l'extérieur] des écoles avec cette protection, souligne la Dre Etches.

Cependant, elle met en garde que nous devons continuer de prendre des précautions comme des masques dans les écoles, parce que les enfants font partie de cette vaste population non immunisée lorsqu’ils ont moins de 12 ans.

Huit cas à Ottawa

La mise en garde de la Dre Etches au même moment que SPO fait état de huit nouveaux cas, jeudi, pour un total de 27 801 cas d’infection connus. Le nombre de cas actifs s’établit à 51, ce qui équivaut à deux de plus que la veille.

Le bilan des décès demeure, quant à lui, inchangé, avec 593 personnes décédées des suites du virus.

À l’heure actuelle, deux personnes sont hospitalisées à Ottawa en raison de la COVID-19, alors que dans les derniers jours, une seule personne infectée nécessitait des soins hospitaliers. Aucun de ces deux patients ne se trouve aux soins intensifs.

La situation en Outaouais

De l'autre côté de la rivière, pour la première fois depuis le 14 juillet, le CISSS de l’Outaouais signale qu’aucun nouveau cas de COVID-19 n’a été détecté au cours des dernières 24 heures. Le nombre total de cas recensés en Outaouais est maintenu à 12 596.

La santé publique dénombre actuellement 10 cas actifs dans la région, soit un de moins que la veille.

Par ailleurs, la santé publique de l’Outaouais rapporte qu’il n’y a aucun patient hospitalisé en raison de la COVID-19 dans la région sanitaire.

Le bilan des décès liés à la maladie demeure inchangé. Depuis le début de la pandémie, 215 personnes sont décédées des suites de la COVID-19.

Un seul nouveau cas dans l'est ontarien

Le Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO) recense, quant à lui, un nouveau cas au cours des dernières 24 heures, pour un total de 4746 cas d'infections signalés depuis le début de la crise sanitaire.

Selon le BSEO, il y a 12 cas qui sont considérés comme étant actifs sur son territoire. Toutefois, aucune hospitalisation liée à la COVID-19 n’est actuellement enregistrée dans l'est ontarien.

Le bilan des décès depuis le début de la pandémie reste également le même, avec 111 victimes du coronavirus, un nombre qui demeure inchangé depuis le 5 juillet dernier.

Avec les informations d'Emmanuelle Poisson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !