•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour des Blue Jays à Toronto ce soir après 20 mois d'absence

De la galerie de presse, des journalistes observent le stade vide, alors que sur un écran des messages de protection contre la COVID-19 sont affichés.

Le Centre Rogers va accueillir 15 000 amateurs de baseball vendredi à l'occasion du retour des Blue Jays à Toronto.

Photo : The Canadian Press / Carlos Osorio

L’équipe de baseball majeur de la Ville Reine sera de retour vendredi soir devant des milliers de partisans au Centre Rogers, 20 mois presque jour pour jour après son dernier match à domicile, en septembre 2019.

C’est une équipe bien différente de celle qui a foulé le terrain du Centre Rogers la dernière fois qui va s’amener sur le terrain. Près de la moitié de l'équipe actuelle n'a jamais joué pour les Blue Jays au Centre Rogers.

Grâce au succès de Vladimir Guerrero fils, notamment, les Jays pourraient participer de nouveau aux séries cette année et disputer certains de ces matchs éliminatoires devant leurs partisans pour une première fois depuis 2016.

Vladimir Guerrero fils observe la balle qu'il vient de frapper se diriger vers les gradins du champ gauche. Il a frappé un coup de circuit.

Vladimir Guerrero fils connaît beaucoup de succès cette saison.

Photo : Associated Press / Charles Krupa

Ce retour à la maison de l’équipe de baseball s’est produit à la suite d’un assouplissement des mesures sanitaires au pays, notamment en ce qui concerne les restrictions de voyage entre le Canada et les États-Unis.

Les Blue Jays vont avoir passé 670 jours sans jouer de partie sur le gazon du Centre Rogers.

La santé publique ontarienne a autorisé l'accueil au stade de 15 000 spectateurs qui devront porter un masque.

Pour l’occasion, les Jays (4e dans l’est de la Ligue américaine) vont affronter les Royals de Kansas City (4e dans la division centrale de la Ligue américaine).

Les Jays vont jouer des parties à domicile jusqu’au 8 août, avant de recommencer à voyager aux États-Unis.

Des billets qui s’envolent rapidement

Les amateurs ont répondu à l’appel en grand nombre, selon l’organisation des Blue Jays.

Les billets pour la partie de vendredi ont tous été vendus en moins d’une heure, alors que ceux des matchs suivants se sont envolés dès leur mise en vente, le 22 juillet.

Sur le site Internet des Blue Jays, des billets pour les parties suivant celle de vendredi sont toujours en vente.

Une équipe qui suscite l’engouement

Toujours en chaude lutte pour une place en séries éliminatoires, les jeunes Blue Jays suscitent l’excitation des amateurs non seulement maintenant, mais aussi pour l'avenir.

Selon Jean-Gilles Larocque, un amateur de baseball et propriétaire de la Baseball Academy de Sudbury, la composition actuelle de l'équipe a tout pour plaire aux partisans.

Charles Fink et Jean-Gilles Larocque sur le terrain du complexe sportif Terry Fox.

Charles Fink, président de l'Association de baseball amateur de Sudbury, et Jean-Gilles Larocque, directeur de la Baseball Academy

Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Les parties sont toutes serrées, ils jouent bien, leur fiche n'est pas pire; les joueurs sont encore jeunes, mais ils ont du succès tôt dans leur carrière, donc le futur est pas mal brillant pour l’équipe, se réjouit M. Larocque.

Oui, c’est le fun de les voir gagner et se qualifier pour une série, mais c’est l’excitation de savoir qu’ils pourraient gagner un championnat dans les prochaines années, indique-t-il.

S’il n’a pas pu acheter des billets pour la partie de vendredi, M. Larocque raconte qu’il compte faire le voyage à Toronto avec sa famille prochainement.

Aussitôt que les billets ont été rendus disponibles, nous avons commencé à regarder pour nous y rendre en famille, dit-il.

Pour M. Larocque, le retour des Jays représente un petit retour de la vie normale.

Un retour célébré partout au Canada

L’équipe de baseball affirme que des villes partout au pays vont célébrer le retour des Blue Jays à la maison.

Le drapeau de l’équipe sera hissé dans les villes de Regina (Saskatchewan), Fredericton (Nouveau-Brunswick), Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest), Banff et Edmonton (Alberta).

La Tour CN, les lettres géantes de Toronto devant l’hôtel de ville et les chutes Niagara seront par ailleurs illuminées aux couleurs des Blue Jays les 29 et 30 juillet, pour souligner le retour de l’équipe au Canada.

Justin Anderson, admirateur saskatchewanais des Blue Jays et coanimateur du balado sur les Jays Bat Flips & Maple Dips, fera partie des amateurs qui surveilleront attentivement le retour à la maison de l’équipe.

Un homme avec des lunettes dans un espace bureau.

Justin Anderson est un partisan saskatchewanais des Blue Jays, qui anime un balado sur le sujet intitulé « Bat Flips & Maple Dips ».

Photo : Radio-Canada

Je vais finalement réaliser que l’équipe est à la maison lors du spectacle d'avant-match et quand les membres des forces armées seront sur le terrain, dit-il.

Je pense qu’on a tous oublié à quoi ressemble l’intérieur du Centre Rogers, ajoute-t-il.

Je crois que cette partie pourrait être l'une des plus regardées des dernières années, affirme Justin Anderson.

M. Anderson est d'avis que les Blue Jays pourraient connaître une bonne fin de calendrier et se qualifier pour les séries s’ils vont chercher des renforts à la date limite des échanges, qui est vendredi à 16 h.

Ils ont besoin d’aller chercher un peu d’aide au monticule, mais leur attaque peut rivaliser avec n’importe qui dans la ligue, pense-t-il.

S’il ne peut pas se rendre à Toronto d’ici la fin de la saison, Justin Anderson va néanmoins suivre avec attention le parcours de l’équipe.

Je ne vais pas manquer un match, assure-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !