•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mairesse de Banff nommée sénatrice du Canada

Karen Sorensen en entrevue à l'extérieur avec derrière elle une montagne.

Karen Sorensen était la mairesse de Banff depuis 2010.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Karen Sorensen a été nommée sénatrice par la nouvelle gouverneure générale, Mary Simon. Elle a démissionné en tant que mairesse de Banff et membre du conseil municipal pour accepter le poste.

Après des années en tant qu’élue de Banff, Karen Sorensen quitte son bureau de mairesse pour aller représenter l’Alberta à la chambre haute du Parlement du Canada.

C'est un honneur pour moi et je me sens incroyablement fière d’avoir été nommée au Sénat canadien. Après 17 ans où j'ai eu le privilège d'être au service des habitants de Banff, je suis heureuse d’avoir l'occasion extraordinaire de me mettre au service du Canada, dit Mme Sorensen dans un communiqué envoyé par la municipalité.

Élue en première fois en 2004 en tant que conseillère municipale, elle occupait le poste de mairesse depuis 2010.

Mme Sorensen, qui avait déjà annoncé sa décision de ne pas se représenter à son poste, laisse donc un siège vacant jusqu’aux prochaines élections, prévues en octobre. Pour la remplacer d’ici là, le conseil municipal de Banff procédera à un vote lors de sa prochaine réunion, le 9 août.

Karen Sorensen part en se disant satisfaite de ses mandats à la tête de la municipalité située dans le premier parc national du Canada.

Je suis très fière de tout ce que nous avons accompli, notamment la mise en place d’un système de transport en commun efficace, la création de nouveaux logements abordables, la mise en place d’un dialogue sincère avec nos voisins des Premières Nations et la solidification de notre engagement dans le domaine environnemental, dit-elle.

Karen Sorensen dit qu’elle passera désormais son temps entre Ottawa et Banff.

Habituellement, certains sénateurs de l’ouest du pays parlent français, afin de mieux représenter la minorité francophone de cette zone géographique, mais ce n'est pas le cas de Mme Sorensen.

Jason Kenney voulait attendre l’automne pour les nominations

Au Canada, les sénateurs sont nommés par la gouverneure générale sur la recommandation du premier ministre.

Lorsque Justin Trudeau était venu en visite à Calgary, au début du mois de juillet, Jason Kenney lui avait demandé d’attendre les élections pour nommer les sénateurs.

Le premier ministre albertain veut en effet organiser un scrutin à l’automne pour choisir les sénateurs devant représenter la province à Ottawa.

Par le passé, entre 1989 et 2012, grâce à la Loi sur la sélection sénatoriale, l’Alberta avait tenu des élections lors desquelles il était possible pour les habitants de la province de voter pour sélectionner une liste de candidats au Sénat.

En même temps que Mme Sorensen, quatre autres sénateurs ont été nommés pour pourvoir les postes vacants du Québec et de la Saskatchewan.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !