•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Dr Pierre Vincelette reçoit la médaille de l’Assemblée nationale

Le Dr Pierre Vincelette sourit à la caméra. Il se trouve dans un parc à Rouyn-Noranda.

Même à la retraire, le Dr Pierre Vincelette affirme se préoccuper du bien-être de la population.

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

La députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, a remis la médaille de l’Assemblée nationale au Dr Pierre Vincelette jeudi après-midi pour souligner son travail et son dévouement envers la communauté.

Le pédiatre et néonatologiste a participé à la fondation de l’unité de néonatologie au Centre hospitalier de Rouyn-Noranda en 1981.

Originaire de Montréal, Pierre Vincelette s’est installé en Abitibi-Témiscamingue et a consacré sa carrière aux soins des bébés prématurés et des enfants malades.

Je ne m’attendais pas à recevoir un tel honneur. Je ne suis pas particulièrement friand des honneurs donc j’ai eu une hésitation avant d’accepter. Par contre, je trouvais l’occasion très belle pour souligner le travail fait par mes confrères, consoeurs, tant médecins, infirmières, techniciens de laboratoire qui ont rendu possible la création d’un tel service en Abitibi-Témiscamingue. Ainsi que des administrateurs en place qui ont su aller chercher des financements et des encouragements, les autorisations à Québec pour créer de telles unités , confie-il.

Sur la médaille il est inscrit : « Pour votre dévouement, et pour les vies qui avaient besoin de votre accompagnement dans leurs premiers souffles ».

La médaille de l'Assemblée nationale a été remise au Dr Pierre Vincelette le 29 juillet.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Ouellette

L’unité de soins intensifs pédiatrique aura permis d’éviter le transfert de nombreux enfants dans les grands centres.

Quand je suis venu en région en 1975 pour faire de la pédiatrie, j’ai constaté qu’il y avait une grande différence sur la qualité des soins donnés aux enfants et plus particulièrement aux nouveau-nés et sur la morbidité et la mortalité des nouveau-nés en particulier. Beaucoup d’enfants n’avaient pas la chance de recevoir les soins avancés qui se donnaient à Montréal, mais qui souvent, ne se rendaient pas à Montréal pour les recevoir , décrit le Dr Vincelette.

La petite-fille de Pierre Vincelette tient fièrement la médaille de l'Assemblée nationale. Le Dr et la députée portent un masque.

Le Dr Pierre Vincelette accompagné de ses petits-enfants et la députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Ouellette

Aujourd’hui à la retraite, Pierre Vincelette est fier d’avoir pu développer de tels services spécialisés en Abitibi-Témiscamingue.

On a pu illustrer avec cette mise en place de services que des équipes de soignants, que ce soit médecins, infirmières, techniciens en laboratoire, radiologies, de nutritionnistes, ergothérapeutes, physiothérapeutes, avaient une qualité et des connaissances aussi bonnes en région que dans les centres universitaires , indique-t-il.

La reconnaissance des familles m’a aidé à faire mon travail tout au long de cette longue carrière, conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !