•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Logement social : Toronto reçoit 132,2 millions du fédéral

Les gratte-ciel de Toronto vus des airs.

Il est difficile de trouver un logement abordable à Toronto, confirme le maire John Tory.

Photo : Radio-Canada / Marguerite Gallorini

Radio-Canada

Ottawa investit 132,2 millions de dollars pour la construction d'au moins 233 logements abordable dans la Ville Reine.

Le gouvernement fédéral impose toutefois une condition : ces logements doivent être construits au cours des douze prochains mois.

Pour y arriver, la Ville évalue différentes possibilités, telles que l'utilisation de terrains vacants et d'unités modulaires ainsi que la transformation d'hôtels et d'autres bâtiments existants.

Les plans doivent être soumis à la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) avant la fin de l'été.

Il y a un besoin grandissant en matière de logement plus abordable dans notre ville, dit le maire John Tory. Ce financement permettra d'avoir des logis supplémentaires rapidement.

À l'heure actuelle, l'attente pour un logement subventionné à Toronto est de 7 ans pour un studio et de 10 à 12 ans pour un appartement d'une chambre ou plus.

Trois policiers tiennent un homme pour l'appréhender.

Un manifestant appréhendé par la police en juillet lors du démantèlement d'un campement de sans-abri au parc Alexandra.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Certains ont critiqué récemment la décision de la Ville de démanteler des campements de sans-abri érigés dans des parcs.

Le gouvernement Trudeau indique dans un communiqué que les nouveaux logements sociaux qu'il finance viendront en aide aux Canadiens qui se trouvent dans des situations de logement incertaines, qui sont ou risquent d'être sans abri, ou qui vivent dans des abris temporaires en raison de la pandémie.

L'annonce fédérale survient alors que des rumeurs d'élections planent à Ottawa.

Chaque Canadien mérite un endroit sûr et abordable où se sentir chez soi, affirme le ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social, Ahmed Hussen, dans un communiqué.

Avec des renseignements fournis par CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !