•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Disparition de Mélissa Blais : les recherches des plongeurs de la SQ n’ont pas porté fruit

La Sûreté du Québec a mené des recherches sur la rivière du Loup le 16 novembre dans le cadre de la disparition de Mélissa Blais.

Quelques jours après la disparition de Mélissa Blais, la SQ avait mené des recherches sur la rivière du Loup, à Louiseville. (16 novembre 2017)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des plongeurs de la Sûreté du Québec (SQ) se sont rendus à Shawinigan mercredi pour effectuer des recherches dans le cadre de l’enquête sur la disparition de Mélissa Blais.

Ils ont inspecté les eaux de la rivière Saint-Maurice près du pont des Piles, dans le secteur Grand-Mère. La SQ avait décidé d’y déployer des plongeurs après avoir reçu certaines informations.

Un véhicule se trouve effectivement au fond de la rivière, mais il ne s’agit pas de celui de la jeune femme.

Le véhicule retrouvé dans l’eau dans ce secteur n’est pas relié au dossier de disparition de Mélissa Blais. Aucun élément d’intérêt policier n’a été récupéré par les policiers.

Une citation de :Extrait du communiqué de la Sûreté du Québec

La Sûreté du Québec ne prévoit pas renvoyer de plongeurs dans ce secteur. Le dossier de la disparition de Mélissa Blais est toujours sous enquête activement, assure la SQ.

La mère de deux enfants est portée disparue depuis le 3 novembre 2017. Son véhicule, une Toyota Corolla 2011 noire immatriculée Y70 FAD, n’a jamais été retrouvé.

Elle a été vue pour la dernière fois aux petites heures du matin, alors qu’elle sortait d’un bar du centre-ville de Louiseville. Au moment de sa disparition, elle était âgée de 34 ans et habitait à Yamachiche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !