•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attaque au véhicule-bélier à London : les preuves ont été remises à la défense

Les quatre victimes mortes dans l'attaque posent pour une photo de famille dans un parc.

De gauche à droite, les quatre victimes tuées dans l'attaque à London : Yumna Afzaal, 15 ans, sa mère, Madiha Salman, 44 ans, sa grand-mère paternelle, Talat Afzaal, 74 ans, et son père, Salman Afzaal, 46 ans.

Photo : Photo fournie par la famille Afzaal

Jean-Philippe Nadeau (Trois-Rivières)

L'individu accusé d'avoir tué quatre membres d'une même famille musulmane à London au début juin a brièvement comparu jeudi matin devant le tribunal de la localité.

Nathaniel Veltman fait face à des accusations de terrorisme, quatre autres de meurtre prémédité et une dernière pour tentative de meurtre relativement au seul survivant de l'attaque au véhicule-bélier.

Lors de sa comparution par vidéoconférence jeudi, l'homme de 20 ans est apparu à l'écran comme à son habitude, très effacé, en tenue de prisonnier.

Il s'est nommé pour s'identifier auprès du personnel de la Cour de justice de l'Ontario avant de nommer son avocat, Christopher Hicks.

Me Hicks n'était toutefois pas présent à l'audience et il était représenté par une étudiante en droit, Mlle Ponte.

Le dessin de cour montre un homme vêtu d'un uniforme de prisonnier qui porte un masque contre la COVID.

L'accusé lors de sa comparution le 10 juin 2021.

Photo : Radio-Canada / Pam Davies

La procureure provinciale Lisa Matthews a fait savoir que le dossier des preuves des Couronnes provinciale et fédérale avait été remis à l'avocat de l'accusé.

Mlle Ponte a demandé quatre semaines pour pouvoir les étudier, si bien que la prochaine comparution aura lieu le 25 août.

Le prévenu restera emprisonné au centre de détention d'Elgin-Middlesex, à London, jusqu'à sa prochaine audience par vidéoconférence.

Il s'agissait de sa sixième comparution depuis son arrestation. Un interdit de publication nous empêche toutefois d'en dire plus sur les audiences.

L'attaque du 6 juin a secoué le pays entier et engendré de nombreux appels à la lutte contre le racisme et l'islamophobie.

Selon CBC News, l'Université Western doit d'ailleurs rendre hommage à la famille Afzaal jeudi après-midi.

Deux des victimes, Madiha Salman et son mari Salman Afzaal, étaient des diplômés de l'établissement.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.