•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les effets bénéfiques des boissons cétogènes sur les troubles cognitifs démontrés

Un médecin analysant une radiographie d'un cerveau.

Une étude tend à démontrer que les boissons cétogènes ont un effet positif sur le cerveau (archives).

Photo : Getty Images / Chinnapong

Radio-Canada

Les boissons cétogènes, de la diète Keto, auraient des effets bénéfiques sur les troubles cognitifs.

Cette semaine se déroule la conférence internationale de l’Association Alzheimer. Une chercheuse de Sherbrooke y participera pour présenter les résultats de cette étude.

Des personnes âgées qui avaient des troubles cognitifs ont pris la boisson cétogène pendant six mois. Notre équipe a démontré que les fonctions cognitives y compris la mémoire étaient significativement améliorées à la suite de prise du breuvage. Nous allons démontrer à la conférence internationale est que la connectivité de certains réseaux dans le cerveau de ces personnes est meilleure à la suite de la prise du breuvage, indique la chercheuse postdoctorale au Centre de recherche sur le vieillissement de la faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke, Maggie Roy.

Elle explique que l’effet des boissons cétogènes sur le cerveau.

On pense que dans la maladie d’Alzheimer et les troubles cognitifs sont en partie dus à un manque de carburant par les cellules de notre cerveau. Les neurones sont affamées. En fournissant un carburant alternatif pour le cerveau comme les boissons cétogènes, on peut venir restaurer l’état des neurones.

Une citation de :Maggie Roy, chercheuse à l'université de Sherbrooke

Elle rappelle que les cellules des produits cétogènes sont synthétisées à partir du gras.

Avec le sucre sur le très long terme, on peut développer une résistance à l’insuline. Ce qui fait en sorte que les cellules n’arrivent plus à utiliser cette source d’énergie qu’est le sucre. Ce qu’on pense qui est dû au développement des pertes cognitives, mentionne la chercheuse de l’Université de Sherbrooke.

Elle assure que l’idée n’est pas d’imposer une diète cétogène aux personnes qui présentent des troubles cognitifs.

Un tel régime est très dur à instaurer dans les populations âgées. Pour notre étude, la boisson est prise sous forme d’huile ou émulsionnée dans le lait. C’est un excellent entre deux sur le long terme, indique Maggie Roy.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !