•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pisikotan : le documentaire touchant de deux Sherbrookois

La réalisatrice Myriam Leblond avec Alex laviolette-Moar, Marie Tielen, Yanka Flamand, Luc Parlavecchio et Toly-Anne Ottawa-Flamand dans nu paysage hivernal.

La réalisatrice Myriam Leblond avec Alex laviolette-Moar, Marie Tielen, Yanka Flamand, Luc Parlavecchio et Toly-Anne Ottawa-Flamand.

Photo : Pisikotan

Anik Moulin

Le documentaire Pisikotan - Croire en chacun de ses pas, coréalisé par Myriam Leblond et Pierre-Luc Racine, sera projeté dans le cadre du Festival Cinéma du monde de Sherbrooke.

C'est l'humain qui m'intéresse. On est tous à la même place. On veut tous la même chose, on veut juste améliorer notre passage ici, ensemble surtout, explique la réalisatrice, Myriam Leblond.

Le projet a été créé pour que de jeunes Autochtones de 11 à 16 ans réalisent des défis physiques, dont une course à relais de 180 km. Des défis à relever pour leur redonner confiance, pour qu'ils puissent aussi renouer avec leurs racines, leur spiritualité.

Ce qui m'intéressait le plus, c'était de créer des ponts en tant qu'allochtone avec cette communauté atikamekw de Joliette. Et de réussir à mieux comprendre leur réalité. [...] C'est aussi une réalité qui nous ressemble tous. On a tous ce désir-là d'une amélioration de notre estime, d'une conscience en notre trajectoire.

Une citation de :Myriam Leblond, réalisatrice

Les adolescents atikamekw sont le cœur battant du documentaire. À la suite de la projection en salle, les jeunes étaient tellement fiers de se voir à l'écran. De voir tout ce qu'ils avaient accompli. [...] Ç'a été ma paie! ajoute Myriam en riant.

Les images, saisissantes de beauté, nous montrent le vaste territoire de Manawan, à Joliette.

Les Sherbrookois Myriam Leblond et Pierre-Luc Racine ont partagé la réalisation et la caméra. Pierre-Luc signe également la direction photo, le montage et une partie de la musique.

Les réalisateurs de Pisikotan Myriam Leblond et Pierre-Luc Racine dans un décor hivernal.

Les réalisateurs de Pisikotan Myriam Leblond et Pierre-Luc Racine.

Photo : @Pisikotan

Les chants autochtones, vibrants et typiquement Atikamekw, ont été créés par Moe Clark et Musique Nomade, notamment. Les illustrations, qui apparaissent parfois dans la forêt, sont de l'artiste Meky Ottawa. Ce film est le fruit d'une réelle et proche collaboration avec les Autochtones. Un respect mutuel s'en dégage.

Ce documentaire-là aura pour toujours sa place dans mon bagage en fait, parce que ça m'a ouvert les horizons complètement.

Une citation de :Myriam Leblond, réalisatrice

Des participants et des intervenants seront présents pour discuter après le film, présenté le 29 juillet à la Maison du cinéma de Sherbrooke. 

Pisikotan est aussi disponible sur ici.tou.tv (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !