•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nouvelle vague de chaleur pourrait alimenter les brasiers en C.-B.

Un hélicoptère volant très bas au-dessus d'un brasier.

Un hélicoptère survole le feu de Nk'Mip Creek, près d'Osoyoos, en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Radio-Canada

Près de 250 feux sont toujours actifs en Colombie-Britannique. Avec une nouvelle vague de chaleur prévue d'ici dimanche, le service des incendies BC Wildfire craint que les fortes températures et la sécheresse alimentent l’activité des brasiers.

Le feu de Sparks Lake s'étend désormais sur 655 km, indique Forrest Tower, porte-parole du service des incendies. Son activité est extrême en direction nord, mais la priorité est d’assurer que les communautés au sud-est restent épargnées, a-t-il indiqué mercredi, lors d’une mise à jour des autorités.

Avec les fortes températures et la baisse de l’humidité dans l’air, les autorités s’attendent à ce que les feux soient plus intenses et que l’effet du vent soit amplifié, a-t-il ajouté.

Soixante ordres d'évacuation touchant quelque 3375 propriétés sont en vigueur dans la province. Pendant ce temps, 18 000 autres font l'objet d'une alerte d'évacuation possible.

Dans la région de Castlegar, un drone a causé des problèmes dans l’espace aérien du feu d’Arrow Lake, indique BC Wildfire. L’utilisation des drones près des feux de forêt est illégale, rappelle le service des incendies. Ils peuvent ralentir ou complètement stopper le travail des équipes aériennes, pour des raisons de sécurité.

Dans le même secteur, des feux dirigés vont être allumés par les pompiers pour brûler le combustible et ainsi limiter l’expansion des feux de Mineral, d'Octopus et de Michaud Creek.

Des zones de restrictions ont été imposées près des feux de Cutoff Creek, du Trozzo Creek et du mont Ruppel pour protéger les espaces publics et pour qu’il n’y ait pas d’interférence avec les activités menées par les équipes déployées.

Des interdictions de feux de camp ont quant à elles été levées mercredi à Haida Gwaii, ainsi que dans le district des feux de Prince George et du Nord-ouest. BC Wildfire encourage le public à être extrêmement prudent lorsqu’ils allument un feu de camp.

Les feux à ciels ouverts de catégorie 2 et 3 restent interdits, notamment l’utilisation de feux d’artifice et de lanternes volantes, rappelle le service des incendies.

Avec des informations de la Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !