•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec investit 10 millions $ pour aider les médias qui doivent recycler leurs journaux

Le gouvernement du Québec continuera de rembourser les frais en argent exigés des médias en presse écrite pour les services municipaux de collecte.

Des matières recyclables.

Les frais de recyclage peuvent s'élever à plusieurs centaines de milliers de dollars pour les journaux québécois, qui sont dans une situation économique précaire.

Photo : iStock

La Presse canadienne

La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, vient une fois de plus soutenir la presse écrite en accordant 9,7 millions de dollars à RecycleMédias. Cet organisme sans but lucratif représente les entreprises médiatiques qui ont l'obligation de contribuer financièrement au recyclage des journaux qu'elles produisent.

À titre d'exemple, les frais de recyclage s'élevaient cette année à 750 000 $ pour la Coopérative nationale de l'information indépendante (CN2i), qui regroupe six médias québécois, dont Le Droit.

Le directeur général du Droit, Éric Brousseau, qui est également vice-président du conseil d'administration de RecycleMédias, estime que l'aide du gouvernement tombe à point.

C'est sûr que ça aide beaucoup. Ce n'est pas juste que ça aide, c'est essentiel, a-t-il dit en entrevue, décrivant la situation des médias comme étant toujours aussi précaire.

Un soutien nécessaire à l'exercice de sa mission

La presse écrite québécoise joue pourtant un rôle essentiel dans l'exercice de la démocratie, a soutenu la ministre Roy dans un communiqué diffusé mercredi.

Il faut lui offrir le soutien nécessaire à l'exercice de sa mission, qui est de diffuser une information pertinente proche des préoccupations des citoyennes et des citoyens de toutes nos régions, a-t-elle affirmé.

Pour une deuxième année de suite, le gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) vient donc compenser les frais en argent exigés des journaux pour les services municipaux de collecte sélective.

Cette aide est nécessaire dans le contexte actuel où toute pression additionnelle peut nuire à la santé financière des journaux, a poursuivi la ministre.

La somme de 9,7 millions de dollars accordée à RecycleMédias pour l'exercice financier 2021-2022 fait partie du Plan d'aide pour soutenir les médias écrits du Québec.

RecycleMédias avait déjà bénéficié l'an dernier d'un soutien financier s'élevant à 8,4 millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !