•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Assouplissements des mesures sanitaires au Nunavut dès vendredi

Des maisons à Iqaluit en été.

Un quartier d'Iqaluit en été.

Photo : Radio-Canada / David Gunn

Radio-Canada

Le port du masque ne sera plus obligatoire à compter de vendredi au Nunavut, mais fortement recommandé, selon un communiqué émis par les autorités sanitaires.

Cette mesure fait partie d'une liste d'assouplissements annoncés par le médecin hygiéniste en chef, Michael Patterson.

Vendredi, cela fera plus de deux semaines que la flambée à Iqaluit a été déclarée endiguée et qu’aucun cas actif n’a été recensé au Nunavut.

Une citation de :Michael Patterson, médecin hygiéniste en chef du Nunavut

Le responsable affirme que les risques permettent ainsi un assouplissement important des restrictions sanitaires pour tout le territoire. À Iqaluit, certains assouplissements ont déjà été permis au cours des dernières semaines.

Les lieux publics, les restaurants, les bars, les cinémas et les lieux de culte pourront donc accueillir jusqu’à 75 % de leur capacité prépandémique jusqu’à un maximum de 100 personnes.

Les restaurants et les bars devront toujours prévoir une distance de 2 mètres entre les tables.

Les centres de conditionnement physique et les classes de groupe à la piscine pourront accueillir jusqu'à 25 participants.

À l'exception des activités de groupe, les piscines pourront être utilisées sans restriction.

Finalement, les rassemblements publics à l’extérieur pourront se dérouler sans aucune restriction.

En avril dernier, le Nunavut a connu une flambée des cas d'infection. Au pire de l'éclosion, le territoire comptait 85 cas actifs d'infection. Depuis le début de la pandémie, 653 personnes ont été infectées par le SARS-CoV-2, le virus qui cause la COVID-19. Quatre personnes en sont mortes.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !