•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

JO : les succès des nageuses qui sont passées par le Centre sportif panaméricain

Une femme avec une médaille dans sa main.

Penny Oleksiak, l'athlète canadienne la plus décorée des Jeux olympiques d'été, s'entraîne au Centre sportif panaméricain de Toronto.

Photo : Radio-Canada

On peut directement lier quatre médailles olympiques au Centre sportif panaméricain de Toronto.

Penny Oleksiak, Kylie Masse et Margaret Mac Neil, trois jeunes vedettes en natation, sont toutes passées par ce centre d’entraînement torontois, qui sert aussi d’infrastructure de nage pour le quartier de Scarborough.

Ouvert en 2014 à l’occasion des jeux panaméricains organisés à Toronto, le Centre sportif panaméricain de Toronto est maintenant un lieu important pour les nageurs qui sont au cœur des succès d’équipe Canada.

D'ailleurs, ce centre peut de nouveau accueillir des nageurs depuis le plus récent allégement des mesures sanitaires.

Ces trois nageuses ont à elles seules remporté quatre médailles - dont une d’or - aux Jeux de Tokyo jusqu’à présent.

Un plan de développement pour les athlètes

Les nageurs foulent à nouveau les corridors du centre sportif depuis sa réouverture le 16 juillet.

Sur les murs du complexe sont affichés les portraits des athlètes qui y ont nagé et qui ont connu du succès sur la scène internationale.

Des corridors de nage avec des nageurs.

Les nageurs sont de nouveaux les bienvenus dans la piscine du Centre sportif panaméricain de Toronto.

Photo : Radio-Canada

Robert Singleton, directeur du centre sportif, explique que le programme de développement de Natation Canada n'est pas le seul programme en place. Il indique qu’une approche de développement complet y a été mise en place.

Nous avons une vision de développement [qui occupe de spectre] de la pataugeoire jusqu'aux Olympiques, indique M. Singleton.

Un homme avec un chandail bleu devant une piscine.

Robert Singleton est directeur du Centre sportif panaméricain de Toronto.

Photo : Radio-Canada

Prenons comme exemple le nageur Joshua Liendo. Il a commencé ici avec le club aquatique de North York pour ensuite connaître du succès au niveau provincial puis fédéral. Maintenant, il est à Tokyo, ajoute M. Singleton.

Celui-ci croit que les athlètes ont besoin d’opportunités, d’encadrement par ses entraîneurs et d’une volonté d’engagement afin d'atteindre le niveau supérieur. Josh a ces trois choses, précise-t-il.

De l'inspiration pour les jeunes athlètes

Sur place, des parents de jeunes athlètes constatent l’effet de la présence de champions olympiques sur la relève en formation au Centre sportif panaméricain de Toronto.

Ils voient ces athlètes se déplacer lorsqu’ils s’en vont à leurs pratiques, et leur présence les incite à continuer à aller de l’avant, souligne Brad Johnson. Son enfant fait partie du club Whitby Swimming, en banlieue de Toronto.

C’est très inspirant pour les enfants, indique quant à elle Sheryl Tavoulrais, dont l’enfant nage aussi pour le club de natation Whitby Swimming.

Nous sommes très fiers de l’équipe féminine, mais je crois qu'aux prochains Jeux, l’équipe masculine va elle aussi prendre du galon, ajoute-t-elle.

M. Singleton affirme quant à lui que tous les athlètes qui se sont retrouvés à Tokyo sont des gagnants.

Le parcours olympien de l’équipe de nage se poursuit

Les nageuses canadiennes Penny Oleksiak, Katherine Savard, Kylie Masse, Summer McIntosh, Taylor Ruck et Kayla Sanchez doivent encore participer à des compétitions d’ici vendredi.

De jeunes nageuses célèbrent la fin de leur course aux Jeux olympiques.

Les succès de l'équipe canadienne de natation pourraient se poursuivre au cours des prochains jours.

Photo : Getty Images / Tom Pennington

L’équipe de l’épreuve féminine de relais style libre doit quant à elle faire compétition vendredi.

Du côté des hommes, les nageurs Brent Hayden et Joshua Liendo vont participer à d’autres épreuves d’ici vendredi.

L’équipe de relais masculin est quant à elle appelée à la piscine jeudi et vendredi.

Avec les informations de Nicolas Haddad

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !