•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet de transport en commun bien reçu dans la région Chaleur

Un petit phare au centre-ville de Bathurst.

Certains croient qu'un service de transport en commun pourrait aider à attirer et à retenir de nouveaux arrivants dans la région de Bathurst.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

François Vigneault

Le projet de la Ville de Bathurst de relancer un service de transport en commun dans la région Chaleur en 2022 est bien accueilli par certains élus municipaux.

La mairesse de Bathurst, Kim Chamberlain, a fait savoir récemment que le projet vise à remédier aux problèmes de transport dans la région.

Kim Chamberlain assise à son bureau

Kim Chamberlain, mairesse de la Ville de Bathurst (archives)

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

Un porte-parole de la Ville a précisé dans un courriel que le souhait est de mettre sur pied une flotte de six véhicules de 24 passagers, dont trois seraient des modèles électriques. Il ajoute que la première phase vise à offrir le service de transport à Bathurst, à Beresford, à Nigadoo et à Petit-Rocher.

Le maire de Beresford, Edgar Aubé, dit qu'il ne connaît pas les détails du projet, n'ayant pas eu l'occasion jusqu'à maintenant d'en discuter avec Kim Chamberlain.

Edgar Aubé, maire de Beresford. Photo officielle de la Ville.

Edgar Aubé, maire de Beresford

Photo : Radio-Canada / Gracieuseté : Ville de Beresford

Il croit toutefois qu'à première vue, plusieurs citoyens de sa municipalité et des environs, notamment les personnes âgées, pourraient bénéficier d'un tel service qui représente un atout important dans la région.

Il y a plein de gens qui ne possèdent pas de moyen de transport pour se rendre à l'hôpital à Bathurst, dans une pharmacie ou à tout autre endroit où ils ont besoin d'aller, indique-t-il.

C'est un projet qui serait bénéfique pour toute la population.

Une citation de :Rachel Boudreau, mairesse de Petit-Rocher

La mairesse de Petit-Rocher, Rachel Boudreau, croit elle aussi qu'un service de transport en commun pourrait rendre service aux aînés.

Rachel Boudreau.

Rachel Boudreau, mairesse du Village de Petit-Rocher

Photo : Radio-Canada / Gracieuseté : Rachel Boudreau

Elle ajoute toutefois que les jeunes pourraient aussi l'utiliser, par exemple des étudiants étrangers qui fréquentent le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, à Bathurst.

Je sais qu'on a quand même parfois de la difficulté à trouver des logements à Bathurst pour les étudiants internationaux. Donc, si on a du logement à Petit-Rocher, Nigadoo, Pointe-Verte, ou peu importe, les étudiants auraient un système de transport pour se rendre au collège aussi, souligne Rachel Boudreau.

Discussions en vue

La mairesse de Petit-Rocher prévoit rencontrer prochainement son homologue de Bathurst pour connaître les détails du projet de transport.

Un minibus sur une route rurale.

Verra-t-on en 2022 des minibus comme celui-ci sillonner les routes de la région Chaleur?

Photo : Courtoisie: Regîm

Le maire de Beresford s'est dit aussi réceptif aux discussions. Lorsque Mme Chamberlain pourra nous communiquer ses intentions, à ce moment-là, on s'assoira puis on étudiera le projet, mentionne Edgar Aubé.

Les discussions tourneront sans doute aussi autour du financement du projet. Les divers ordres de gouvernement pourraient être sollicités pour une contribution financière.

La dernière fois que la population de Bathurst a pu profiter d'un service d'autobus, c'était il y a une quinzaine d'années. Un projet pilote de transport urbain avait dû être abandonné en raison d'un manque d'utilisateurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !