•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 50 nouveaux cas et aucun décès supplémentaire en Saskatchewan

p1070036

L’extrême nord de la province a le taux le plus élevé de cas au Canada, avec 220 cas pour 100 000 habitants au cours des 7 derniers jours.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

La Saskatchewan annonce 50 nouveaux cas et aucun décès supplémentaire lié à la COVID-19 dans son bilan publié mercredi.

Depuis le début de la pandémie, 49 830 Saskatchewanais ont été infectés par la maladie.

Parmi les nouveaux cas des dernières 24 heures, 13 se trouvent dans la région de Saskatoon, 10 dans l’extrême nord-ouest, et 8, dans l’extrême centre-nord.

Selon les autorités sanitaires de la province, 51 personnes de plus se sont remises de la maladie, et le nombre de cas actifs est maintenant de 376.

Le gouvernement annonce qu’il y a 43 personnes hospitalisées dans la province. C’est le nombre le plus bas depuis le 9 novembre 2020. Neuf personnes se trouvent actuellement aux soins intensifs.

Les autorités signalent également qu’elles ont effectué 1824 tests de dépistage le 27 juillet, ce qui porte à 957 184 le nombre total de tests effectués dans la province.

Dans son bilan de mercredi, la Saskatchewan annonce que 4562 doses de vaccin supplémentaires ont été administrées, ce qui porte à 1 394 825 le total depuis le début de la campagne de vaccination.

La Saskatchewan au dernier rang de la vaccination?

Selon des documents de l’Assemblée publique des médecins de la Saskatchewan datés du 22 juillet, l’extrême nord de la province a le taux le plus élevé de cas au Canada, avec 220 cas pour 100 000 habitants au cours des 7 derniers jours.

Le chef du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan, Ryan Meili, a dénoncé mercredi les retards de la vaccination dans le nord de la province.

L’opposition officielle souhaite voir le gouvernement travailler avec la Première Nation dénée de Buffalo River dans l’extrême Nord-Ouest, confrontée à une éclosion de la maladie.

Selon le NPD, la Saskatchewan est au dernier rang national en ce qui concerne la vaccination, et il en tient le gouvernement provincial responsable.

Ça fait des semaines que Scott Moe dit : C’est fini, ça suffit. Maintenant on voit un manque de nouvelles vaccinations et les cas provinciaux augmentent. C’est vraiment préoccupant, a-t-il affirmé en point de presse.

Ryan Meili demande notamment d’abaisser l’âge d’accès à la vaccination comme cela se fait en Alberta, et de mettre en place des cliniques mobiles de vaccination lors des grands rassemblements comme les matchs des Roughriders

Avec les informations d’Olivier Hamel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !