•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première course « à pied » de 5 km pour un robot bipède

Un robot bipède court sur un chemin asphalté.

Le robot Cassie n'est pas sans rappeler les machines de Boston Dynamics.

Photo : Capture d'écran tirée du compte YouTube de l'Université d'État d'Oregon

Radio-Canada

Une équipe de recherche de l’Université d’État de l’Oregon (OSU) est parvenue à faire parcourir à Cassie, son robot bipède, le tout premier 5 km à la course pour une machine du genre, selon Agility Robotics.

Il aura fallu 53 minutes au robot Cassie d’Agility Robotics, une entreprise affiliée à l’OSU, pour réaliser ce parcours extérieur, avec une seule charge de batterie.

Agility Robotics veut faire entrer les robots bipèdes, qui manquent souvent de stabilité, dans une nouvelle ère. L’entreprise entend changer la donne avec de nouvelles techniques d'apprentissage profond (deep learning) qui améliorent la stabilité des machines.

L’engin, contrôlé à distance par l’équipe de recherche, est quand même tombé à deux reprises en cours de route, la première fois en raison d’une surchauffe de son système informatique, et la seconde à la suite d’un virage trop serré causé par une erreur humaine.

Agility Robotics signe aussi le robot bipède Digit, un modèle plus récent, qui s’affaire à livrer de façon autonome des colis pour le compte du fabricant automobile Ford dans le contexte d’un projet de recherche.

En quête de popularité

L’objectif de l’entreprise est de commercialiser ces machines, encore très peu populaires sur le marché, mais pratiques pour circuler dans les espaces étroits ou complexes conçus pour les personnes.

Pour le moment, ce sont surtout les robots quadrupèdes, comme le robot-chien Spot de Boston Dynamics, qui attirent les investissements des entreprises.

Dans un avenir proche, les gens interagiront avec des robots dans de nombreux lieux de la vie quotidienne. Ceux-ci travailleront à nos côtés et amélioreront notre qualité de vie.

Une citation de :Jonathan Hurst, professeur de robotique à l'OSU et cofondateur d'Agility Robotics

À terme, les robots comme Cassie pourront livrer des colis, accomplir des tâches dans des entrepôts et aider aux tâches ménagères, selon ce qu’avance l’OSU.

Avec les informations de The Verge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !