•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa verse près de 25 M$ à l’aéroport d’Edmonton

Omar Alghabra en conférence de presse à l'aéroport.

Le ministre fédéral des Transports, Omar Alghabra, était à l'Aéroport international d'Edmonton mercredi matin pour annoncer un nouvel investissement fédéral pour aider l'aéroport à faire face aux pertes de revenus engendrés par la pandémie de COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Le gouvernement fédéral investit 24,7 millions de dollars pour soutenir l’Aéroport international d’Edmonton (AIE), privé de ses vols internationaux depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Le ministre fédéral des Transports, Omar Alghabra, en a fait l’annonce mercredi matin en conférence de presse à l’aéroport d’Edmonton.

Il était accompagné du maire de Leduc, Bob Young, de la mairesse du comté de Leduc, Tanni Doblanko, et du PDG de l’aéroport, Tom Ruth. 

La COVID-19 a eu un impact sans précédent sur le secteur aérien, a affirmé Omar Alghabra. Aider les aéroports à atténuer les conséquences financières de la pandémie de COVID-19 fait partie de la stratégie du gouvernement du Canada.

Travaux d’infrastructures

Ottawa versera 18,5 millions de dollars à l’aéroport dans le cadre du Programme des infrastructures essentielles des aéroports de Transports Canada.

Cet argent sera utilisé pour commencer des travaux d’amélioration de ses infrastructures essentielles, dont une mise à niveau de l’éclairage des pistes et de l’aérodrome, ainsi que l’amélioration des pistes.

Les travaux commenceront à la fin de 2021 et devraient être terminés en 2024.

Ottawa versera également 6,2 millions de dollars à l’aéroport dans le cadre du Fonds de soutien aux aéroports de Transports Canada.

Rester compétitif

Selon le ministre des Transports, ces investissements permettront au secteur aérien canadien de rester dynamique et concurrentiel.

Le but est de s’assurer que les usagers de l’aéroport, qu’il s’agisse des compagnies aériennes ou des passagers, ne fassent pas les frais de l’importante baisse des revenus à laquelle fait face l’aéroport. Cela permettra de nous assurer que les coûts et les frais d’utilisation pour les usagers restent compétitifs, a indiqué Omar Alghabra.

La mairesse du comté de Leduc, Tanni Doblanko, a souligné que l’Aéroport international d’Edmonton est essentiel à l’économie régionale et albertaine.

Ce financement permettra à l’aéroport de continuer à favoriser le développement et la diversification des affaires, à attirer des touristes dans la région et à relier des entreprises au niveau mondial, a-t-elle dit dans un communiqué de presse.

Il s’agit d’un pas de plus dans notre parcours vers la reprise économique, a quant à lui affirmé le président-directeur général de l’Aéroport international d’Edmonton, Tom Ruth.

L’Aéroport international d’Edmonton est l’un des cinq nouveaux aéroports au pays qui pourront accueillir les voyageurs américains pleinement vaccinés à partir du 9 août.

La date du premier vol international qui atterrira à Edmonton n’a pas encore été déterminée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !