•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Suspension de Sue Montgomery : la mairesse obtient un sursis jusqu'au 5 octobre

Mme Montgomery en entrevue dans une émission de télévision.

Le mois dernier, la CMQ a reconnu Mme Montgomery coupable de 11 violations de l'éthique en lien avec une affaire de harcèlement psychologique impliquant sa directrice de cabinet Annalisa Harris.

Photo : Radio-Canada / Julie Mainville

Radio-Canada

La Cour supérieure du Québec accueille la demande de sursis déposée par les avocats de Sue Montgomery, qui contestent la suspension de 120 jours décrétée plus tôt cette semaine par la Commission municipale du Québec (CMQ).

La mairesse de l'arrondissement montréalais de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce demeurera en fonction jusqu'au 5 octobre, date à laquelle le tribunal entendra sur le fond sa demande de pourvoi en contrôle judiciaire. Elle pourra également continuer de toucher son salaire.

Lundi, la CMQ avait conclu que Mme Montgomery avait commis 11 manquements éthiques en lien avec une affaire de harcèlement psychologique impliquant sa cheffe de cabinet Annalisa Harris. Devant la gravité des faits reprochés, la Commission avait décidé de suspendre la mairesse pour un maximum de 120 jours, sans salaire.

Sue Montgomery conteste cette décision devant la Cour supérieure. Et c'est dans ce contexte que le juge Mark Phillips s'est rangé mercredi du côté des arguments de ses avocats, qui avaient fait valoir devant lui que la CMQ était partiale et qu'elle risquait de causer un préjudice irréparable à leur cliente.

Lionel Perez et Denis Coderre se tiennent debout durant une conférence de presse à l'extérieur.

Lionel Perez tentera de déloger Sue Montgomery en 2021. Il fera à nouveau campagne aux côtés de Denis Coderre.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Réagissant à la nouvelle, le chef de l'opposition officielle à l'Hôtel de Ville, Lionel Perez, s'est dit préoccupé pour les citoyens de l’arrondissement, qui devront continuer de payer le prix de sa guerre interne avec Projet Montréal et d’écoper d’un climat d’instabilité qui se perpétue depuis plus de deux ans.

M. Perez a dirigé par intérim Ensemble Montréal jusqu'au retour de Denis Coderre sur la scène municipale, le printemps dernier. Ce conseiller de ville du district de Darlington entend maintenant défaire Sue Montgomery à la mairie de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce cet automne.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.