•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alerte Amber à Montréal : la Couronne accuse trois hommes d'enlèvement

Les gyrophares d'une voiture de police sont allumés sur fond de lumières floues d'une ville.

La victime a été retrouvée saine et sauve moins d’une heure après l’envoi de l’alerte Amber, mardi. Elle s'est présentée d'elle-même dans un poste de quartier de la police de Montréal.

Photo : iStock

Radio-Canada

Trois jeunes hommes soupçonnés d'avoir participé au rapt d'une adolescente de 16 ans lundi soir, dans l'ouest de Montréal, font maintenant face à des accusations d'enlèvement et de séquestration.

Cet événement avait mené au déclenchement d'une alerte Amber tôt mardi matin. La victime s'était finalement rendue d'elle-même dans un poste de police de Pierrefonds avec des blessures mineures.

Le trio qui serait à l'origine du rapt a comparu une première fois mardi soir, puis une seconde fois mercredi après-midi. Un conflit intrafamilial pourrait être à l'origine de cette affaire, puisque deux des accusés sont des frères de la victime.

Selon la dénonciation consultée par Radio-Canada, des chefs d'enlèvement et de séquestration ont été déposés contre les trois hommes, âgés de 21 et 22 ans. Cependant, les deux frères de la victime sont aussi accusés de voies de fait envers leur soeur et envers une autre personne.

Le plus vieux, âgé de 22 ans, fait également face à un acte de méfait pour avoir détruit un téléphone cellulaire, alors que le plus jeune, âgé de 21 ans, est accusé d'avoir sciemment proféré une menace de causer la mort ou des lésions corporelles à sa soeur.

Un restaurant B12 Burger.

C'est dans ce restaurant de Kirkland que travaillait la victime lorsque l'événement est survenu, tard lundi soir.

Photo : Radio-Canada

La victime travaillait dans un restaurant du boulevard Saint-Charles, à Kirkland, lorsqu'elle a été mise de force dans une voiture vers 23 h 10 lundi. Ses collègues auraient alors prévenu les policiers.

Un quatrième homme a été arrêté en lien avec cette affaire, mais a été relâché par la suite. Il est désormais considéré comme un témoin.

Aucun des trois accusés n'a d'antécédents judiciaires. Tous demeurent pour l'instant détenus. Ils seront de retour en cour jeudi. Une ordonnance de non-publication nous interdit de dévoiler leur identité.

Avec Jacaudrey Charbonneau

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.