•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de 3e dose de vaccin pour les Albertains qui voyagent à l’étranger

Un infirmier prépare une dose de vaccin.

L'Alberta ne distribuera pas de 3e dose de vaccin pour les voyageurs, car elle préfère garder ses doses restantes pour la population qui n'est pas encore immunisée.

Photo :  CBC / Evan Mitsui

Radio-Canada

L’Alberta n’offrira pas de troisième dose de vaccin aux personnes souhaitant voyager à l’étranger.

L’Alberta n’emboîtera donc pas le pas au Québec, qui a annoncé lundi qu’il offrirait une 3e dose de Pfizer-BioNTech ou Moderna aux personnes voyageant à l'étranger pour une raison essentielle.

Le Québec a pris cette décision parce que plusieurs pays ne considèrent pas que les personnes ayant reçu les vaccins AstraZeneca et Covishield, ou encore deux doses de vaccins de différents laboratoires, sont pleinement immunisées.

Quelques pays ont mis en place des exigences de vaccination à l’entrée sur leur sol et les différentes instances régulatrices n’ont pas toutes approuvé les mêmes vaccins ou normes de vaccination.

Des discussions ont d’ailleurs lieu entre le Québec, l’Ontario et le gouvernement fédéral pour que les scénarios mixtes soient reconnus à l’échelle internationale.

Selon un porte-parole du ministère de la Santé de l’Alberta, la province préfère réserver ses doses de vaccins aux personnes n’ayant pas été totalement immunisées.

Le Comité consultatif national de l’immunisation affirme de son côté qu’il n’y a actuellement aucune preuve de la nécessité d’une dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 après que les deux premières doses ont été inoculées .

Avec des informations de Sarah Rieger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !