•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination : le Manitoba près du but, mais plus lentement

Joss Reimer est à gauche, et Johanu Botha est à droite, lors d'une conférence de presse.

Joss Reimer est la médecin en chef du ministère de la Santé et des Aînés et responsable du groupe de travail du Manitoba sur la campagne de vaccination contre la COVID-19, et Johanu Botha est le coresponsable du groupe de travail.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Radio-Canada

Le Manitoba prévoit une baisse de la demande pour le vaccin contre la COVID-19 la semaine prochaine. Mais ce ralentissement ne l’empêchera pas d’atteindre ses objectifs en vue de la troisième phase de la réouverture de l’économie prévue au début du mois de septembre, affirme le coresponsable du groupe de travail provincial sur la mise en œuvre des vaccins, Johanu Botha.

Le Manitoba s’est fixé pour objectif un taux de vaccination de 80 % pour la première dose, et de 75 %, pour la deuxième d’ici la fête du Travail. Johanu Botha s’attend à ce que cette cible soit atteinte.

Compte tenu des rendez-vous existants, seules 4000 personnes supplémentaires doivent décider de recevoir la première dose, et 40 000 doivent recevoir la deuxième dose, a-t-il précisé en conférence de presse, mercredi.

Johanu Botha a expliqué que la province se prépare à administrer davantage de vaccins dans des centres temporaires et des cliniques, plutôt que dans les supercentres de vaccination.

La campagne de vaccination cherche donc à cibler les tranches de la population réfractaires, en organisant des cliniques de vaccination temporaires dans des lieux familiers. Nous continuons notre transition du volume à l’accessibilité du vaccin, a-t-il affirmé.

Il s’agit d’un élargissement de la campagne plutôt que d’une décélération.

Certains changements seront apportés aux heures d’ouverture des supercentres de vaccination, a ajouté Johanu Botha, sans fournir plus de détails.

En date de mercredi, 79,1 % des Manitobains admissibles avaient reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19, et 67,8 %, deux doses, selon la province.

Le Manitoba a assez de doses pour toutes les personnes qui souhaitent se faire vacciner, précise Johanu Botha.

Moins de rendez-vous

La province prévoit une baisse considérable de la demande pour le vaccin contre la COVID-19 la semaine prochaine dans ses supercentres de vaccination. Le nombre projeté d’injections doit passer de 133 000, cette semaine, à 24 000, la semaine prochaine.

Ces chiffres ne tiennent pas compte, cependant, des vaccinations dans les pharmacies, les cabinets médicaux et les centres de vaccination temporaires.

Le meilleur indicateur des immunisations n’est pas le nombre de rendez-vous, mais plutôt le comportement des Manitobains dans les 14 derniers jours, a souligné Johanu Botha.

Au cours des deux dernières semaines, la province a connu une hausse quotidienne d’environ 0,2 point de pourcentage de son taux de premières doses de vaccination et de plus de 0,7 point de pourcentage de son taux de deuxièmes doses.

Nous n’avons aucunement atteint un plateau, a conclu Johanu Botha.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !