•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canadien embauche Savard, Paquette et Hoffman

Montage de photos montrant Cédric Paquette et David Savard tenir à bout de bras la coupe Stanley.

Cédric Paquette et David Savard ont tous les deux soulevé la coupe Stanley avec le Lightning.

Photo : Getty Images / Montage / Photos Getty

Radio-Canada

Le Canadien de Montréal a embauché les Québécois David Savard et Cédric Paquette, ainsi que le franc-tireur Mike Hoffman, mercredi, à l'ouverture du marché des joueurs autonomes.

Savard, un défenseur de 30 ans originaire de Saint-Hyacinthe, faisait partie de la formation du Lightning qui a vaincu le Tricolore en finale de la Coupe Stanley.

Le gardien est déjoué par une passe devant son filet.

Carey Price

Photo : Getty Images / Mike Carlson

Avant de se joindre au Lightning à la date limite des échanges, il avait passé la totalité de sa carrière avec les Blue Jackets, l'équipe qui l'a repêché au quatrième tour en 2009 (94e au total).

L'arrière a inscrit 166 points en 611 matchs depuis le début de sa carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Comme droitier, il pourra prendre la place de Shea Weber au sein de la brigade défensive montréalaise. Mais Marc Bergevin convient qu'il est pratiquement impossible de remplacer un élément de la trempe du no 6.

C'est une façon de pallier le plus adéquatement possible la perte de Shea, a déclaré Bergevin par visioconférence. C'est un gros morceau qui quitte l'organisation. Il est irremplaçable sur la glace et dans le vestiaire, mais Savard est un joueur semblable. Il a un bon gabarit. Il peut jouer en désavantage numérique et il apporte de la robustesse devant le filet.

Bergevin n'a pas caché qu'il aimerait un défenseur offensif de plus à sa ligne bleue. Si on pouvait ajouter un défenseur qui transporte bien la rondelle, qui amène des atouts différents, oui. Mais on a regardé le marché des joueurs autonomes, et avec les montants octroyés, on ne voulait pas courir certains risques.

Tu peux pas avoir l’équipe parfaite à toutes les positions. Mais en remplaçant Shea par Savard, on retrouve le même genre de cadre défensif qui nous a donné du succès en séries.

Une citation de :Marc Bergevin

Savard a accepté un contrat de quatre saisons qui lui rapportera 3,5 millions de dollars par année. Le principal intéressé n'a pas caché que la signature de ce pacte lui permet de réaliser un vieux rêve.

C’est quelque chose dont on avait déjà parlé, ma femme et moi, si l’occasion devait se présenter de revenir proche de nos familles. Les choses se sont vraiment alignées pour que ça marche. C’est sûr que si Shea [Weber] était encore en pleine santé, ça aurait été différent. Le Canadien ne serait pas venu vers moi aussi rapidement ou aussi agressivement, a admis Savard durant son court point de presse.

David Savard parle de son souhait de gagner une autre Coupe Stanley avec le Canadien.

Dès le début, quand le marché a ouvert, ils m'ont appelé et ils m’ont fait sentir qu’ils voulaient vraiment m’avoir. Pour moi, c’est un gros plus. Je voulais être à une place où l’équipe veut m’avoir sur la glace. Montréal est l’équipe qui me l’a démontré le plus. De revenir à la maison et de jouer pour le Canadien est un rêve d’enfance. C’est une opportunité que je ne pouvais pas laisser passer.

Une citation de :David Savard

Face à l’idée de se joindre à l’équipe qu’il vient tout juste de battre en finale de la Coupe Stanley, Savard ne veut pas en faire tout un plat.

Les choses étaient complètement différentes il y a un mois quand on les affrontait. Je suis heureux d’être de leur bord maintenant. C’est une bonne équipe qui a démontré beaucoup de belles choses. J’ai été impressionné par la façon dont ils se sont comportés durant la finale. Je suis emballé à l’idée de rejoindre ce groupe, de les aider à gagner et à retourner en finale, a insisté le défenseur.

C’est sûr que ce sera un peu bizarre de rentrer dans le vestiaire la première fois, mais ça vient avec l’emploi qu’on occupe. C’est un peu comme quand je suis arrivé à Tampa, on [les Blue Jackets] les avait affrontés deux fois en séries. Il n’y a pas grand-chose que l’on puisse faire. C’est un gros business. Je suis content de venir à Montréal.

Une citation de :David Savard

Retour au Canada pour Hoffman

Le Tricolore a aussi annoncé mercredi l'acquisition de l'attaquant Mike Hoffman.

Reconnu pour ses habiletés offensives, il a inscrit 82 buts à ses 203 derniers matchs avec les Panthers de la Floride et les Blues de Saint Louis.

Il se rend au banc des Panthers pour célébrer une réussite.

Mike Hoffman a marqué 36 buts en 82 matchs en 2018-2019 avec la Floride.

Photo : The Associated Press / Marcio Jose Sanchez

L'Ontarien de 31 ans a été repêché par les Sénateurs d'Ottawa avec qui il a joué 342 rencontres.

Le gaucher aurait accepté un contrat de trois ans d'une valeur totale de 13,5 millions de dollars.

Un nouveau départ pour Paquette

Quant à Paquette, il a lui aussi soulevé la coupe Stanley dans l'uniforme du Lightning au terme de la saison 2019-2020.

Natif de la Gaspésie, il avait joué tous les matchs du Lightning lors du parcours éliminatoire qui s'était conclu dans la bulle d'Edmonton.

Il a toutefois été échangé aux Sénateurs d'Ottawa avant le début de la dernière saison. Il n'a été que de passage dans la capitale canadienne, puisque les Hurricanes de la Caroline ont ensuite fait son acquisition.

En point de presse, l'attaquant a affirmé avoir été incommodé par les nombreux déménagements, la saison dernière.

Je suis capable de jouer à n'importe quelle position. Je suis à l'aise à l'aile même si j'aime mieux jouer au centre, a-t-il mentionné.

Posté devant le filet de Carey Price, il regarde la rondelle filer dans le but.

Cédric Paquette a joué pendant sept saisons avec le Lightning avant d'être échangé aux Sénateurs d'Ottawa en décembre 2020.

Photo : Getty Images / Andre Ringuette

Paquette a accepté une offre d'un an qui lui rapporterait un peu moins de 1 million de dollars.

Il a amassé 93 points en 424 matchs depuis son entrée dans la LNH.

Bergevin ajoute de la profondeur

L'organisation montréalaise aurait aussi procédé à l'embauche de plusieurs joueurs de soutien, selon différentes sources.

Chris Wideman, qui a joué la dernière saison en Russie, se serait entendu avec Marc Bergevin sur les modalités d'un contrat d'une saison. Il avait quitté les Sénateurs d'Ottawa dans la tourmente, après avoir été filmé à son insu en train de critiquer le personnel d'entraîneurs avec des coéquipiers.

Il a été nommé défenseur de l'année dans la Ligue continentale de hockey (KHL), la saison dernière, après avoir amassé 41 points en 59 matchs. Bergevin a indiqué que Wideman devra se battre pour un poste au camp d'entraînement. Il a aussi évoqué le nom de l'espoir Mattias Norlinder (choix de 3e tour, 64e au total en 2019) comme candidat ayant le potentiel de décrocher un poste à la défense au camp d'entraînement.

Pourchassé par un adversaire, Chris Wideman protège la rondelle.

Chris Wideman a également défendu les couleurs des États-Unis au dernier Championnat du monde à Riga.

Photo : AP / Sergei Grits

En 181 matchs dans la LNH, il a récolté 45 points avec les Sénateurs, les Oilers et les Panthers.

L'arrière a accepté une entente d'un an. Le Tricolore a aussi octroyé des contrats à deux volets à Louie Belpedio et à Jean-Sébastien Dea.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !