•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois suspects arrêtés pour des infractions liées aux armes à feu à Montréal

Une voiture de  police.

Deux des suspects ont été arrêtés à la suite de tentatives de meurtre distinctes.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a procédé à l'arrestation de trois hommes dans des affaires distinctes pour des infractions liées aux armes à feu. Deux des suspects ont été arrêtés à la suite de tentatives de meurtre, le troisième avait une arme illégale en sa possession.

Hammed Berberi, 25 ans, a été arrêté le 22 juillet pour une altercation survenue à LaSalle le 7 juillet dernier. D’après un communiqué du SPVM publié mercredi, le suspect a accosté la victime, qui était dans son véhicule, pour lui demander de l’argent en la menaçant d’une arme à feu. La victime a pris la fuite, mais le suspect l’a atteinte d’un projectile.

M. Berberi fait face à des accusations de tentative de meurtre, de non-respect de probation et de possession d’une arme à feu prohibée. Il a déjà comparu et est toujours détenu.

Mehdi Mohamed Zaoui, 32 ans, a été arrêté le 15 juillet dans la région de Toronto à la suite d’un conflit qui a dégénéré le 11 juillet dernier dans le secteur de Saint-Laurent, à Montréal. Selon les policiers, le suspect et la victime se sont rencontrés à bord d’un véhicule, puis celle-ci a pris la fuite et a été atteinte par balle.

M. Zaoui fait face à des accusations de tentative de meurtre, d'avoir déchargé une arme à feu et de contravention à une ordonnance d’interdiction. Il a déjà comparu et est lui aussi toujours détenu.

Enfin, Nathaniel Pierre, 36 ans, a été arrêté vendredi dernier à la suite d’informations obtenues par les policiers. Les policiers ont ensuite obtenu un mandat de perquisition et trouvé une arme à feu tronçonnée de calibre 12 chargée de même que cinq cartouches dans un véhicule.

Il a comparu sous divers chefs d’accusation reliés aux armes à feu, dont possession non autorisée d’une arme à feu et port d’arme dans un dessein dangereux, indique le SPVM.

Dans son rapport annuel 2020 (Nouvelle fenêtre), le SPVM indique que si les homicides par balle ont diminué de moitié par rapport à 2019 à Montréal, les tentatives de meurtre impliquant des armes à feu ont augmenté, de même que les saisies.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !