•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre Ian Lafrenière veut aider le Centre d’amitié autochtone de Roberval

Ian Lafrenière.

Le ministre des Affaires autochtones du Québec Ian Lafrenière

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Radio-Canada

Le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, vient de terminer une tournée pour rencontrer les communautés autochtones. Il a fait un arrêt à Mashteuiatsh et au Centre d’amitié autochtone de Roberval.

M. Lafrenière est conscient qu’il y a du travail à faire, notamment avec le Centre d’amitié autochtone de Roberval, pour épauler la clientèle vulnérable.

On va devoir faire des changements, on veut avoir des ressources pour aider les Autochtones et les Allochtones.

L’organisme est actuellement dans une situation financière précaire depuis son départ du Regroupement des centres d’amitié autochtone du Québec.

C’est un enjeu majeur, souligne le ministre. Normalement, le financement est versé au regroupement. On va voir comment les aider. Bien honnêtement, je ne sais pas pour le moment, mais cette semaine on va se pencher là-dessus. Qu’il soit relié au regroupement ou pas il va falloir les aider car ils ont des besoins, assure-t-il.

Un premier contact

M. Lafrenière était de passage dans la région, il y a deux jours.

C’est mon premier contact avec plusieurs communautés donc c’était important pour moi, a-t-il confié mercredi matin à l’émission C’est jamais pareil.

On me fait part de problèmes. J’ai été nommé en pleine pandémie. Alors oui, j’ai eu des rencontres téléphoniques, mais là je peux les voir et les comprendre.

Le ministre a aussi visité les communautés d’Obedjiwan et de Manawan.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !