•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Barrage sur la rivière Pikauba : « un danger public » selon Claude Collard

La rivière Pikauba dans la Réserve faunique des Laurentides.

La rivière Pikauba, dans la Réserve faunique des Laurentides.

Photo : Radio-Canada / André-Pier Bérubé

Radio-Canada

La candidate à la mairie de Saguenay et conseillère municipale Julie Dufour a fait connaître mardi son envie de relancer le projet de barrage sur la rivière Pikauba. Mais c’est loin d’être un avis partagé par l'ancien président de l'Association pour la protection du lac Kénogami, Claude Collard, qui considère cette installation comme « un danger public » en amont du lac Kénogami.

Selon Julie Dufour, cette construction serait avant tout une question de sécurité publique pour les riverains du lac Kénogami et des rivières Chicoutimi et aux Sables.

À mon sens, ce n’était pas nécessaire à l’époque, c’est impensable aujourd’hui avec les changements écologiques qu’on vit, dit alors Claude Collard en entrevue à l’émission C’est jamais pareil.

Un homme dans la soixantaine en gros plan.

L'ancien président de l'Association de protection du lac Kénogami Claude Collard.

Photo : Radio-Canada / Pascal Coudé

Selon lui, ce projet ne comporte pas d’avantage pour la gestion de l'eau.

Sur huit recommandations de la Commission d'enquête technique et scientifique sur la gestion des barrages menée par l'ingénieur Roger Nicolet à la suite des inondations de juillet 1996, celle de la construction d’un barrage sur la rivière Pikauba pour retenir l’eau en cas de fortes pluies est la seule qui n’a pas été retenue.

La candidate à la mairie est persuadée que le projet permettrait de produire de l'hydroélectricité et pourrait générer des revenus à la Ville.

Ce barrage-là serait payé par les taxes pour fournir quelques mètres cubes, seriez-vous prêt à payer?, a alors lancé M. Collard en entrevue. C’est un danger public en amont du lac Kénogami, si on construit ce barrage-là!

Selon une entrevue de Frédéric Tremblay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !