•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des cas de dermatite du baigneur au Lac-Saint-Jean

Une plage et un cours d'eau.

La plage du camping Colonie Notre-Dame, à Alma.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des cas de dermatite du baigneur ont été rapportés la fin de semaine dernière au camping Colonie Notre-Dame, à Alma. Chaque année, des cas semblables sont rapportés auprès de l’organisation du camping, qui assure que la situation n’est pas inquiétante.

Cette affection cutanée est causée par de petites larves qu'on retrouve dans certains plans d'eau. Ces petites larves se collent à la peau et sèchent sous l'action du soleil, ce qui peut causer des plaques rouges et entraîner des démangeaisons. Ces larves proviennent majoritairement des oiseaux aquatiques.

C'est juste une période de temps. C'est juste pendant une dizaine de jours que ça arrive surtout quand la chaleur est là et que l'eau est stagnante. Dès que le vent revient ou qu'il y a de gros orages, ça revient plus à la normale, soutient le copropriétaire du camping Colonie Notre-dame, Roberto Martel.

Si le camping n’a pas de solution à court terme pour régler ce problème, les propriétaires s’assureront que les baigneurs seront mieux renseignés aux risques de la dermatite.

À partir de maintenant on va essayer de mieux transmettre l'information. On est plus au fait de la problématique par rapport à ce qui cause ça. Il faut dire aux gens qu'idéalement, quand on sort de l'eau, il faut s'essuyer le plus rapidement possible, note M. Martel.

Le gouvernement du Québec rappelle d’ailleurs sur son site Internet plusieurs consignes à suivre pour prévenir les problèmes de santé liés aux eaux de baignade. En plus d’assécher la peau avec une serviette en sortant de l’eau, il est suggéré d’éviter de nourrir les oiseaux aquatiques. Il est aussi important d'informer les responsables du site en cas d’apparitions de symptômes liés à la dermatite du baigneur.

L'eau de la plage du camping Colonie Notre-Dame n'a pas encore été testée par le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques cet été parce que le camping n'est pas inscrit au programme Environnement-Plage. Ce programme permet d'assurer et d'informer la population sur la qualité bactériologique des plans d'eau participants. Les propriétaires assurent que l'inscription se fera dans les prochains jours.

D'après les informations de Gabrielle Morissette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !