•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'investiture du député bloquiste de Terrebonne Michel Boudrias contestée

Michel Boudrias.

Michel Boudrias a été facilement réélu dans Terrebonne en 2019 avec plus de 13 000 voix d'avance sur son adversaire libéral.

Photo : Radio-Canada

Une assemblée d'investiture pourrait être déclenchée afin de déterminer qui représentera le Bloc québécois (BQ) dans la circonscription de Terrebonne aux prochaines élections.

La militante souverainiste Nathalie Sinclair-Desgagné a fait savoir par communiqué mardi qu'elle souhaitait remplacer le député actuel, Michel Boudrias. Or, le principal intéressé ne souhaite pas céder sa place.

Au Bloc québécois, l'attaché de presse Julien Coulombe-Bonnafous confirme que Michel Boudrias ne figure pas parmi les 40 candidats investis jusqu'à maintenant en vue des prochaines élections. Le bureau national du parti doit encore se prononcer sur son cas.

Ce dernier a établi quatre critères à respecter pour permettre à un député sortant de se représenter : l'exécutif de la circonscription doit être fonctionnel, avoir atteint son objectif de financement pour l'année en cours (19 000 $), ne plus avoir de dettes et avoir 350 membres en règle.

Or, à l'heure actuelle, M. Boudrias ne répond qu'au dernier critère, selon M. Coulombe-Bonnafous. Le Bloc québécois, dit-il, compte actuellement 375 membres dans la circonscription de Terrebonne.

Un profil économique

Dans son communiqué de presse, Nathalie Sinclair-Desgagné se présente comme une économiste engagée, polyglotte et future mère.

Diplômée des universités McGill et Oxford, la Montréalaise de 32 ans a notamment travaillé par le passé pour Deloitte, PwC et la Banque européenne d'investissement. Elle occupe actuellement un poste d'économiste sénior au Bureau de la transition écologique et de la résilience de la Ville de Montréal.

Une photo de Nathalie Sinclair-Desgagné.

Mme Sinclair-Desgagné aimerait être la prochaine députée de Terrebonne.

Photo : Nathalie Sinclair-Desgagné

Je ne me présente pas contre M. Boudrias, mais bien pour les citoyens de Terrebonne dont je me sens au diapason, a-t-elle confié en entrevue au journal La Revue, qui a divulgué la nouvelle mardi midi.

J’ai choisi ce comté, car je m’y retrouve [...] et j’entends bien mettre mon expertise au profit des gens d’affaires et de la population d’ici. Il y a beaucoup à faire à Terrebonne et il est possible de faire mieux et beaucoup plus, selon moi.

Une citation de :Nathalie Sinclair-Desgagné

Boudrias n'a pas l'intention de quitter son poste

Appelée à commenter la candidature potentielle de Mme Sinclair-Desgagné, l'équipe de M. Boudrias nous a confirmé que le député sortant n'avait pas l'intention de quitter son poste, que son comité électoral, constitué depuis 2019, était prêt pour le déclenchement et qu'il entendait gagner à nouveau dans Terrebonne.

Michel Boudrias représente les électeurs de Terrebonne depuis 2015. Il a été réélu en 2019 sous la bannière du BQ, après un bref intermède dans les rangs du Groupe parlementaire québécois, une formation éphémère composée de députés insatisfaits du leadership de Martine Ouellet.

Le député de Terrebonne a songé sérieusement à briguer la chefferie du BQ en vue des élections fédérales de 2019. Il s'est finalement effacé devant la candidature d'Yves-François Blanchet, qui a été couronné.

Officier militaire à la retraite et vétéran de la guerre d'Afghanistan, M. Boudrias a été nommé porte-parole du Bloc en matière de Défense au lendemain des élections de 2019.

Il a toutefois renoncé à ce rôle en juin 2020 en raison d'une divergence idéologique avec son chef. Les modes d’action à privilégier au sujet de l’intervention de nos Forces armées en CHSLD ne concordaient pas, avait-il expliqué à l'époque.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !