•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les restes de Clifford Joseph identifiés par la GRC

Un policier de dos, la main posée sur sa voiture de patrouille de la GRC.

Les policiers n'ont pas encore porté d'accusations dans cette affaire.

Photo : Radio-Canada / CBC / Paul Palmeter

Radio-Canada

Les restes humains découverts dans le secteur de Stead, au Manitoba, le 18 juillet, sont ceux de Clifford Joseph, a confirmé la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Disparu depuis le 7 juin, il est la victime présumée d’un meurtre.

Stead est une petite communauté en région rurale près du lac Winnipeg, située à 78 km au nord-est de Winnipeg.

La police a annoncé la découverte du cadavre le 19 juin, mais l’identité du corps n’était pas connue.

Les enquêteurs ont confirmé que la disparition de [Clifford] Joseph [faisait l’objet d’une enquête pour homicide] et qu'Eric Wildman était considéré comme un suspect dans cette affaire, indique le communiqué de la GRC.

Aucune arrestation n'a été effectuée et aucune accusation n'a été portée concernant la disparition de [Clifford] Joseph , rappelle cependant la GRC.

Voisin d'Eric Wildman

Clifford Joseph était le voisin d’Eric Wildman. La victime de 40 ans n’a pas été vue depuis le 7 juin, au moment où elle a quitté sa maison située dans la municipalité rurale de St Clements, au nord-est de Winnipeg. La GRC a toujours considéré cette disparition comme suspecte.

Le véhicule de Clifford Joseph, une Ford Ranger 1997, avait été trouvé abandonné le 7 juin dans une région rurale près de la route provinciale 44 Est, à environ 50 kilomètres au sud de la propriété du suspect.

Cinq jours après sa disparition, la police a annoncé qu'elle considérait Eric Wildman comme un témoin important dans l'enquête après avoir trouvé son véhicule abandonné à East Kildonan, à Winnipeg.

À l'intérieur, il y avait de l'équipement tactique, des armes à feu, des écussons et d'autres articles ressemblant à des uniformes de police.

Après une chasse à l’homme qui a duré 11 jours, Eric Wildman a été arrêté à Belleville, en Ontario. Des échanges de coups de feu ont accompagné son arrestation. Il fait l'objet de plusieurs chefs d'accusation en lien avec des armes, ainsi que de deux chefs de tentative de meurtre reliés à son arrestation mouvementée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !