•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Investissement fédéral de 13 M$ pour l’aéroport de Winnipeg

Terry Duguid, Omar Alghabra, Barry Rempel et Dan Vandal, à l'aéroport de Winipeg.

Le député de Winnipeg-Sud, Terry Duguid (devant à gauche), Omar Alghabra, ministre fédéral des Transports, Barry Rempel, président-directeur général de l’Autorité aéroportuaire de Winnipeg, et Daniel Vandal, ministre des Affaires du Nord et député de Saint-Boniface-Saint-Vital.

Photo : Radio-Canada / Charles-Étienne Drouin

Le gouvernement fédéral injecte près de 13 millions de dollars dans l'aéroport international James-Richardson de Winnipeg pour divers projets d'infrastructures. Ce financement servira aussi à appuyer la continuité de services aériens.

Le ministre des Transports, Omar Alghabra, en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse tenue mardi à l’aéroport.

Un total de 7 millions de dollars est octroyé pour remettre en état la voie pour les taxis ainsi que pour améliorer les accès routiers, entre autres.

Près de 6 millions de dollars du Fonds de soutien aux aéroports de Transports Canada aideront à poursuivre les activités de l’aéroport et la prestation des services essentiels aux résidents et aux travailleurs de Winnipeg et des communautés environnantes, peut-on lire dans un communiqué de presse.

Ces investissements aident à atténuer les pertes financières causées par la COVID-19 et à s’assurer que le secteur aérien demeure résistant et abordable pour les Canadiens, selon Omar Alghabra, tout en aidant la relance économique, alors que la pandémie s’atténue.

Le président-directeur général de l'Autorité aéroportuaire de Winnipeg, Barry Rempel, se réjouit de cette annonce, soulignant le rôle important de l’aéroport pour l’économie manitobaine.

Avant la pandémie, dit-il, l’aéroport international James-Richardson a généré 4,3 milliards de dollars et 18 000 emplois.

L’Autorité aéroportuaire de Winnipeg indique que la pandémie a causé des pertes de 120 millions de dollars à ce jour, et elle estime qu’elles vont se creuser davantage pour atteindre 180 millions de dollars avant un retour à la normale. 

L’annonce [de mardi] va nous aider à accélérer notre reprise économique et sociale grâce à des investissements dans les infrastructures qui sont importants pour des communautés connectées et pour que l’aéroport redevienne un moteur de croissance économique, a déclaré M. Rempel, avouant aussi que les travaux à faire ne sont pas forcément visibles pour les passagers.

Appui au Manitoba pour aider à desservir les communautés éloignées

Selon M. Rempel, la pandémie a eu un impact sur près du quart des employés de l’aéroport de Winnipeg, qui ont été mis à pied. Il espère, avec cette aide gouvernementale, être capable de les réembaucher massivement.

En septembre 2020, l’Autorité aéroportuaire de Winnipeg prévoyait un déficit de 45 millions de dollars cette année en raison de la pandémie de COVID-19.

Par ailleurs, le ministre des Transports a annoncé que le gouvernement fédéral fera un octroi supplémentaire de 9 millions de dollars au gouvernement manitobain pour continuer l’offre de services essentiels par avion dans les communautés éloignées de la province pour l’approvisionnement de nourriture et de médicaments.

L’an dernier, Ottawa avait offert 12 millions de dollars à cette fin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !